Language selection

Search

Divisification

Diversification: "building a broader economy"

Diversification« Bâtir une économie plus large »

 

Au cours des trente dernières années, l'Ouest a affiché la croissance économique la plus élevée au Canada. L'économie de l'Ouest est enracinée depuis longtemps dans nos ressources naturelles et notre agriculture. Nos industries et nos emplois sont plus diversifiés aujourd'hui qu'ils ne l'ont jamais été. Toutefois, ces secteurs représentent toujours une part importante de notre économie.

Les cycles d'expansion et de ralentissement causent des ravages. Lorsque les prix des produits de base sont élevés, les provinces riches en ressources comme l'Alberta et la Saskatchewan créent de nombreux emplois et investissent beaucoup. Cependant, il y a un compromis à faire. En 2014, le prix du pétrole a commencé à chuter brusquement, ce qui a fait sombrer l'Alberta dans la récession. Les répercussions ont été similaires en Saskatchewan, où les faibles prix de la potasse et de l'uranium nuisaient déjà à l'investissement et à la croissance. Des dizaines de milliers d'emplois bien rémunérés ont été perdus, et pas seulement dans le secteur des ressources. La baisse des revenus a pesé sur les finances publiques et a exercé des pressions sur des services tels que les soins de santé et l'éducation.

Les économies de l'Alberta et de la Saskatchewan sont trois fois plus instables que la croissance moyenne de toutes les provinces. Dans l'ensemble, la Colombie-Britannique et le Manitoba ont des économies plus diversifiées. Toutefois, les collectivités et les régions de ces deux provinces sont également confrontées à d'importants défis lorsque des mines ou des scieries locales ferment en raison des faibles prix des produits de base.

Le moment est venu de diversifier nos industries et de bâtir une économie plus résiliente. Une économie dans laquelle les entreprises novatrices prennent de l'expansion et où les femmes de l'Ouest canadien et leurs collectivités se portent bien. Des possibilités passionnantes sont à l'étude dans l'Ouest. Nous devons unir nos efforts pour stimuler la croissance dans de nouveaux secteurs, tout en transformant nos forces traditionnelles.


L'ALBERTA ET LA SASKATCHEWAN CONSTATENT UNE VOLATILITÉ ÉCONOMIQUE PLUS MARQUÉE

 

Pleins feux sur croissance de l'Ouest - Dynamiser l'innovation numérique

Dans le cadre du Plan pour l'innovation et les compétences, le gouvernement du Canada a mis les entreprises au défi de collaborer avec d'autres partenaires en innovation pour transformer leurs secteurs.

 

Lisez cette histoire

Établie à Vancouver, en Colombie-Britannique, la Supergrappe des technologies numériques travaille en ce sens. Plus de 200 partenaires, y compris des chefs de file de l'industrie, des jeunes entreprises, des universités et des chercheurs unissent leurs efforts en vue de trouver des solutions numériques à certains des problèmes les plus urgents de nos secteurs des ressources, des soins de santé et de la fabrication.

Grâce à un financement fédéral de plus de 150 millions de dollars, la Supergrappe a annoncé sa première série de projets. Par exemple, TELUS Health, GenXys, LifeLabs et Genome BC travaillent ensemble sur un nouveau système numérique intégré qui aide les médecins à prescrire le bon médicament, à la bonne personne, au bon moment.

La prochaine étape d'investissements aidera les Canadiens à se préparer aux emplois de l'avenir en développant leurs compétences numériques. Cette étape comprendra des projets qui encouragent les talents des Autochtones, des femmes et d'autres groupes sous-représentés.

Des idées audacieuses provenant de l'Ouest favoriseront des innovations d'un bout à l'autre du pays et amélioreront la qualité de vie des Canadiens et des Canadiennes. La Supergrappe vise à augmenter de 5 millions de dollars le PIB du Canada et à créer 13 500 emplois au cours des dix prochaines années.

Faire croître les secteurs émergents

L'Ouest abrite des entreprises de technologies propres qui créent des produits écoénergétiques de renommée mondiale à partir d'eau résiduaire et de biocarburants. Vancouver, Calgary, Edmonton et Winnipeg constituent des carrefours de technologies numériques, y compris l'intelligence artificielle, le commerce électronique et les médias en ligne.

Les Canadiens de l'Ouest veulent faire croître ces secteurs et d'autres secteurs émergents. Ils comprennent la valeur d'une économie plus diversifiée et novatrice. Toutefois, les entreprises qui lancent de nouvelles technologies et de nouveaux services continuent d'avoir d'importants défis à relever.

Bien que le Canada se classe parmi les pays où il est le plus facile de démarrer une entreprise, on ne peut pas en dire autant pour ce qui est de développer de plus grandes entreprises. Les entreprises canadiennes ont tendance à demeurer petites, seulement une entreprise sur mille franchissant le seuil des 100 employés chaque année.

 

Les Canadiens de l'Ouest doivent unir leurs efforts pour que nos innovateurs et nos entrepreneurs disposent du capital, des talents et des partenariats dont ils ont besoin pour grandir.

 

Le gouvernement du Canada aide les secteurs émergents à croître. Par exemple, l'incitatif à l'investissement accéléré encourage les entreprises novatrices à développer et à adopter de nouvelles technologies. Les examens réglementaires ciblés et les feuilles de route réglementaires qui en découlent ont été élaborés pour des secteurs à croissance élevée. Cela comprend la mise à jour de règlements désuets, la prestation de lignes directrices claires, l'utilisation d'outils numériques et la mise à l'essai de nouvelles approches dans des domaines tels

Les provinces de l'Ouest appuient également des entreprises et des secteurs novateurs. Par exemple, l'incitatif à l'investissement accéléré de la Saskatchewan aide des entreprises qui en sont aux premières étapes de développement à commercialiser de nouveaux produits et services ainsi qu'à créer des emplois.

 

 

 

Toutefois, un plus grand nombre de mesures et de partenariats sont nécessaires si nous voulons que les secteurs émergents occupent une plus grande partie de notre économie. Nous devons trouver de nouvelles façons de faire ce qui suit :

 

Renforcer les écosystèmes d'innovation

Renforcer les écosystèmes d'innovation

Les entrepreneurs doivent établir des liens avec d'autres entreprises, bailleurs de fonds, universités, collèges et gouvernements. Un réseau plus solide pour les secteurs émergents se traduira par le développement et la commercialisation d'un plus grand nombre d'idées.

Support High-Growth Western Firms

Appuyer les entreprises de l'ouest à croissance élevée

Les services aux entreprises doivent être adaptés pour les entreprises novatrices et comprendre des programmes qui ciblent les manques de financement, les débouchés à l'exportation et le leadership de l'industrie. À mesure que les entreprises locales se développent, elles peuvent ancrer de plus petites entreprises, attirer des talents et des investissements et disposer des ressources pour s'étendre dans de nouveaux marchés.

Établir dessecteurs technologiques inclusifs

Établir dessecteurs technologiques inclusifs

Les Autochtones, les femmes, les immigrants et les jeunes ont besoin d'un meilleur accès à des carrières bien rémunérées et à l'entrepreneuriat dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM). Les secteurs émergents qui adoptent l'inclusion bénéficieront de talents plus diversifiés.

Accélérer l'adoption d'innovations

Accélérer l'adoption d'innovations

Les gouvernements devraient appuyer les secteurs émergents et acheter des produits novateurs qui améliorent les services publics. Les entreprises de l'Ouest doivent également adopter des technologies qui les aident à être concurrentielles.

Moderniser la réglementation

Moderniser la réglementation

Nos lois et nos processus d'approbation ne suivent pas le rythme des affaires. Les gouvernements ont besoin d'une réglementation plus claire et plus efficace qui permet de trouver un juste équilibre entre les occasions de croissance et le mieuxêtre du public.


Accélérer l'innovation au sein des sociétés pétrolières de l'alberta

 

Accélérer l'innovation au sein des sociétés pétrolières de l'alberta

La Canada's Oil Sands Innovation Alliance (COSIA) est un partenariat industriel qui fait figure de chef de file en ce qui a trait aux innovations reposant sur des technologies propres dans notre secteur de l'énergie.

 

Lisez cette histoire

La Canada's Oil Sands Innovation Alliance (COSIA) est un partenariat industriel qui fait figure de chef de file en ce qui a trait aux innovations reposant sur des technologies propres dans notre secteur de l'énergie.

Par l'entremise de la COSIA, ses membres ont investi plus de 1,4 milliard de dollars dans l'élaboration de solutions visant à limiter les répercussions des sables bitumineux en ce qui a trait aux émissions, aux terres, à l'eau et aux résidus. Cela a entraîné des répercussions concrètes. Par exemple, lors de l'exploitation in situ, les innovations de COSIA ont permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 11 p. 100 et de réduire l'utilisation de l'eau de 42 p. 100, depuis 2012.

L'organisation réunit l'industrie, les gouvernements, le milieu universitaire et le public afin d'élaborer et d'échanger des solutions environnementales pour les producteurs de sables bitumineux. Par exemple, en 2017, le gouvernement fédéral et le gouvernement de l'Alberta ont investi 20 millions de dollars, à même titre que le soutien de l'industrie, pour mettre sur pied l'Alberta Carbon Conversion Technology Centre, près de Calgary. À cette installation unique, l'on met à l'essai des technologies à l'échelle commerciale qui aident à compenser les émissions nocives de CO2.

La création de partenariats par les collectivités autochtones

Image reproduite avec la permission de Suncor

La création de partenariats par les collectivités autochtones

La Première Nation Fort McKay et la Première Nation Mikisew Cree ont acquis une participation de 49 p. 100 dans le projet d'agrandissement du Parc de stockage Est, qui donnera accès à un centre pour la réception, le traitement et l'expédition du bitume.

Lisez cette histoire

De tels partenariats permettent aux collectivités et aux entreprises autochtones de tirer profit de l'exploitation de ressources situées à proximité. Ils permettent également de créer des emplois et des possibilités d'approvisionnement tout en assurant le financement de programmes d'infrastructure et sociaux.

Transformer les secteurs des ressources

Les ressources naturelles, les récoltes et le bétail de l'Ouest canadien font l'objet d'une forte demande. Ces secteurs sont très novateurs. Toutefois, nous devons tirer davantage profit de leur valeur tout en relevant les défis environnementaux.

Par exemple, tant l'agriculture que l'élevage évoluent rapidement. L'accès à des outils numériques et à d'autres technologies est nécessaire pour maintenir la compétitivité de nos producteurs agricoles. L'aquaculture durable est également un débouché prometteur pour la Colombie-Britannique et d'autres régions de l'Ouest.

Par ailleurs, la fabrication de produits pétrochimiques constitue un exemple de la façon dont notre secteur de l'énergie peut devenir un secteur à plus forte valeur ajoutée. De même, nos vastes réserves de métaux et de minéraux ont des applications pour la fabrication de panneaux solaires, d'éoliennes et de véhicules électriques.

Les goulots d'étranglement dans les transports, les coûts de production plus élevés, l'incertitude commerciale et le fardeau de la réglementation rendent le secteur des ressources naturelles de l'Ouest moins concurrentiel à l'échelle mondiale. Seulement 13 p. 100 des chefs d'entreprise s'entendent pour dire que la réglementation canadienne est efficace.

La plupart des Canadiens de l'Ouest sont en faveur de l'exploitation continue de nos ressources, mais ils veulent que ce soit fait de façon responsable. Des solutions conçues dans l'Ouest sont constamment mises au point pour rendre notre production pétrolière et gazière, minière, forestière et agricole à la fois plus propre et plus productive.

 

L'Ouest canadien doit continuer à montrer la voie.

 

Diversification

Grâce à un investissement fédéral de plus de 150 millions de dollars, la Supergrappe des industries des protéines établie dans les Prairies donne lieu à de nouvelles innovations en agroalimentaire. Plus de 100 partenaires des Prairies unissent leurs efforts pour ajouter de la valeur à nos récoltes et puisent dans une demande mondiale grandissante de produits alimentaires et d'ingrédients de qualité. En adoptant les technologies transformatrices maintenant, l'Ouest continuera d'être un chef de file dans des domaines tels que la génomique végétale, les données sur les récoltes et la salubrité des aliments. Cette initiative ajoutera 4,5 milliards de dollars au PIB du Canada et créera plus de 4 500 emplois.

Diversification

Le gouvernement du Canada appuie également la transformation de notre secteur des ressources par l'entremise du Programme de croissance propre, qui investit 155 millions de dollars sur quatre ans dans des projets de technologies propres au profit des industries de l'énergie, des mines et d'autres ressources.

Diversification

Le budget de 2019 annonçait plus de 250 millions de dollars pour aider le secteur forestier du Canada à innover et à croître. Le Réseau d'innovation pour les ressources propres établi à Calgary a également reçu 100 millions de dollars pour réduire les répercussions environnementales des producteurs de pétrole et de gaz, notamment en réduisant l'utilisation de l'eau et des terres et en améliorant l'assainissement des puits de forage.

Diversification

La Banque de développement du Canada a affecté 500 millions de dollars dans le cadre de son courant financier Diversification de l'énergie pour aider les petites entreprises pétrolières et gazières à surmonter l'incertitude actuelle des marchés. Le gouvernement du Canada positionne également le secteur de l'énergie pour l'avenir en investissant près de 100 millions de dollars par l'entremise du Fonds stratégique pour l'innovation dans de nouveaux projets pétrochimiques dans le centre de l'Alberta.

Diversification

Les provinces de l'Ouest prennent également des mesures. Par exemple, le Programme de diversification pétrochimique de l'Alberta fournit jusqu'à 1,1 milliard de dollars en crédits de redevances pour de nouvelles usines de fabrication qui transformeront des gaz naturels en plastiques, tissus et engrais.

 

 

Afin d'accélérer la transformation de nos secteurs des ressources, nous devons :

 

Investir dans un développement plus propre desressources

Investir dans un développement plus propre des ressources

D'autres activités de recherche et de développement dirigées par l'industrie sont nécessaires pour réduire les répercussions environnementales de nos secteurs de l'énergie, des mines et de la foresterie.

Investir dans un développement plus propre des ressources

Adopter des technologies qui augmentent la productivité

Les technologies émergentes peuvent également aider à augmenter la productivité de nos secteurs des ressources et de l'agriculture. Nos agriculteurs et nos professionnels des ressources devraient adopter de nouvelles façons de procéder, notamment des outils et des procédés numériques.

Adopter des technologies qui augmentent la productivité

Optimiser la valeur de nos produits

L'Ouest canadien exporte majoritairement des produits bruts. L'industrie doit créer plus de produits novateurs dans les domaines de l'énergie, de l'alimentation, des minéraux et de la foresterie. De plus, les gouvernements devraient créer les conditions qui permettent à la production à valeur ajoutée de prospérer. Il y a également une possibilité d'explorer de nouvelles occasions en matière de chaine de valeur pour nos secteurs des ressources

Optimiser la valeur de nos produits

Faire croître des partenariats économiques régionaux

Les projets du secteur des ressources possèdent un potentiel économique important pour de nombreuses collectivités rurales et éloignées. Une plus forte participation des collectivités augmente les bénéfices locaux. Les entreprises et les organismes autochtones doivent participer davantage aux projets de ressources naturelles.

Prochaines étapes

Date de modification :