Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Le document suivant est désuet.

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Discours

Exposition 2013 sur l’aérospatiale, la défense et la sécurité

8 août 2013
Abbotsford (Colombie-Britannique)

Notes pour une allocution de

l’honorable Michelle Rempel
ministre d’État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien

Annonce du financement

Documentation connexes : Communiqué | Galerie de photos

La version prononcée fait foi.

Merci, Mark (député Strahl) et Dan Stefanson (Comité directeur de L'EADS).

Mesdames et messieurs, bonjour. Je suis heureuse de me trouver parmi vous aujourd'hui à l'Exposition sur l'aérospatiale, la défense et la sécurité d'Abbotsford.

Je me réjouis d'être accompagnée aujourd'hui par :

  • Monsieur Bruce Banman(maire d'Abbotsford).

En tant que Canadienne de l'Ouest, je suis bien consciente de l'importance des industries de l'aérospatiale, de la défense, de la marine et de la sécurité pour la croissance économique de l'Ouest.

Les événements comme l'Exposition sur l'aérospatiale, la défense et la sécurité d'Abbotsford comptent beaucoup dans le développement des entreprises de l'Ouest.

Vigoureuses et dynamiques, les entreprises canadiennes actives dans les industries représentées ici sont reconnues pour leurs innovations et leurs succès partout dans le monde.

C'est pour cette raison que notre gouvernement a investi 65 000 dollars pour la tenue de l'Exposition cette année. La série d'ateliers, d'exposés, d'activités de réseautage et de rencontres de toutes sortes, entre entreprises et avec les administrations publiques, garantit la création de nouvelles relations productives et le renforcement de celles déjà tissées.

J'ai cru comprendre que 350 personnes se sont inscrites à l'Exposition, qui devrait donner lieu à quelque 200 réunions entre des représentants d'entreprises canadiennes et des multinationales ici même, à Abbotsford. Toutes ces réunions, j'en suis convaincue, jetteront les bases de débouchés prometteurs.

Vous êtes ici, aujourd'hui, pour encourager la croissance de votre industrie et promouvoir des débouchés et donc servir, ce faisant, les grandes priorités de notre gouvernement : la création d'emplois pour les Canadiens et les Canadiennes et la prospérité économique à long terme du pays.

Le Plan d'action économique de notre gouvernement est clairement axé sur la création d'emplois de haute qualité et la réussite des entreprises.

Depuis la fin du ralentissement économique mondial, en 2009, plus d'un million d'emplois nets ont été créés au Canada. Cela fait de notre économie l'une des plus fortes du G-7.

Mais nous devons poursuivre nos efforts et ne jamais perdre de vue l'importance de l'Ouest pour l'économie canadienne et la création d'emplois.

Notre gouvernement sait qu'il faut renforcer l'Ouest pour édifier une économie canadienne forte. Aussi, au lieu d'élaborer des politiques qui dresseraient les régions les unes contre les autres, nous sommes fiers de contribuer à créer les conditions propices au succès des entreprises de tout l'Ouest canadien.

En 2011, l'Ouest canadien contribuait au produit intérieur brut (PIB) réel du pays dans une proportion de 34 p. 100, par industrie, et aux exportations canadiennes dans une proportion de 40 p. 100. On s'attend dans les prochaines années à ce que les quatre provinces de l'Ouest du Canada – la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba – mènent la croissance nationale.

Les provinces de l'Ouest bénéficient des taux d'imposition des sociétés parmi les plus bas du G-7 et offrent un avantage fiscal de 3,5 p. 100 à 15,8 p. 100 par rapport à des États américains comparables. Nos taux d'imposition et coûts d'exploitation peu élevés, notre capacité d'innovation et notre emplacement stratégique font de l'Ouest du Canada une région de prédilection pour les affaires, d'autant plus que s'ajoute à tous ces atouts une population croissante, éduquée, qualifiée et diversifiée de plus de 10,5 millions d'habitants.

Nous n'ignorons pas le caractère vital de la diversité de l'économie de l'Ouest pour la santé économique à long terme du Canada, et c'est pourquoi nous tenons à encourager la croissance des industries de l'aérospatiale, de la défense, de la marine et de la sécurité.

À elle seule, l'industrie de l'aérospatiale de l'Ouest canadien emploie presque 27 000 personnes, génère des recettes annuelles de plus de 3 milliards de dollars et contribue à hauteur de plus de 2,5 milliards de dollars au PIB du Canada.

Le renforcement de ces industries stimule la croissance économique par la création d'emplois de haute qualité, l'appui à l'innovation de calibre mondial et la facilitation des efforts pour intégrer les entreprises canadiennes aux chaînes d'approvisionnement mondiales.

Les partenariats établis entre le secteur public, les associations industrielles, le milieu universitaire et d'autres intervenants importants favorisent aussi l'essor de ces industries. La création de partenariats m'apparaît comme un résultat important de l'Exposition en cours.

L'Ouest a fait ses preuves comme chef de file sur le marché, avec sa technologie de pointe, sa robuste infrastructure de R-D et sa main-d'œuvre hautement qualifiée, éduquée et spécialisée. L'Exposition offre aux partenaires canadiens et internationaux l'occasion de se réunir et de tirer parti ensemble des connaissances et du savoir-faire de l'Ouest.

Notre gouvernement s'attaque à quelques-uns des principaux problèmes auxquels fait face l'économie canadienne. Nous tentons notamment de combler la pénurie de main-d'œuvre qualifiée, d'accroître l'accès de nos produits aux marchés et de refermer l'écart entre la recherche et le développement par des investissements qui appuient l'innovation.

Le Plan d'action économique 2013 prolonge les efforts pour favoriser la réussite des entreprises dans l'économie mondiale en proposant diverses mesures, entre autres sous la forme d'allégements fiscaux, de crédits à l'embauche et de programmes de capital de risque.

De plus, nous avons mis en place des stimulants qui encouragent les entrepreneurs à s'associer avec de petites et moyennes entreprises canadiennes novatrices pour qu'ils s'acquittent de leurs obligations relatives à la Politique des retombées industrielles et régionales. Par la même occasion, nous favorisons l'établissement de relations d'affaires durables et la poursuite d'ouvertures intéressantes qui dureront bien au-delà des engagements initiaux.

À Diversification de l'économie de l'Ouest Canada, nous tenons à clamer haut et fort que l'Ouest est en affaires.

Nous nous efforçons non seulement d'améliorer la compétitivité à long terme de l'économie de l'Ouest, mais aussi de rehausser la qualité de vie des résidents en appuyant un large éventail d'initiatives qui ciblent des activités interreliées. Entre autres, nous :

  • accélérons l'innovation et soutenons les activités de R-D dans leurs derniers stades;
  • appuyons les activités de représentation qui ouvrent des débouchés aux entreprises de l'Ouest canadien;
  • collaborons avec différentes organisations et d'autres ordres de gouvernement pour améliorer la productivité des entreprises en général et élargir l'accès des petites entreprises à l'information, à la formation, aux services-conseils et aux capitaux dont elles ont besoin;
  • aidons les collectivités à faire progresser leur économie, à s'adapter à une conjoncture changeante et difficile, et à se rétablir de situations économiques éprouvantes au moyen de programmes d'infrastructure, comme le Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire.

Par ses investissements stratégiques au profit des industries de l'aérospatiale, de la défense, de la marine et de la sécurité de l'Ouest canadien, DEO veille à ce que notre région continue d'exceller et préserve son avantage concurrentiel sur la scène mondiale.

De plus, la Politique des retombées industrielles et régionales du gouvernement du Canada aide les entreprises canadiennes à accéder à des débouchés commerciaux très prometteurs en décrochant des marchés d'approvisionnement militaire du Canada.

Ainsi, en mai dernier, nous avons alloué plus de 500 000 dollars à l'Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) pour encourager une plus forte participation de l'Ouest canadien aux événements se déroulant sur le marché mondial de l'aérospatiale. Nous avons ainsi contribué à améliorer l'accès à ce marché et à offrir aux petites et moyennes entreprises de l'Ouest l'occasion de se joindre aux grandes chaînes d'approvisionnement.

Tous ces investissements rapportent. En juin dernier, l'AIAC a coordonné la création du Pavillon de l'Ouest canadien pour le Salon international de l'Aéronautique de Paris. J'ai été ravie d'apprendre que Viking Air avait signé un contrat d'une valeur d'au moins 26 millions de dollars à cette occasion,1 ce qui témoigne de la renommée internationale que leur vigueur assure aux entreprises de l'Ouest.

DEO met tout en œuvre pour doter l'industrie de l'aérospatiale de l'Ouest de l'infrastructure qu'il lui faut pour mener des activités de R-D de haute qualité. En 2012, mon ministère a accordé plus de cinq millions de dollars pour aider WestCaRD à pour élargir et faire avancer les industries de l'aérospatiale et de la fabrication au Manitoba en élaborant de nouvelles technologies dans le domaine de l'aérospatiale.

À titre de ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, je poursuivrai mes efforts pour faire connaître aux entreprises d'ici et d'ailleurs dans le monde les incroyables possibilités à saisir dans notre région. J'espère ainsi contribuer à la croissance à long terme de l'Ouest du Canada et à la création d'emplois chez nous.

Je suis aujourd'hui exactement là où je souhaite être : je rencontre des entrepreneurs et différents intervenants qui ont à cœur de renforcer l'Ouest, et je vois des dirigeants de l'industrie se rassembler pour discuter non seulement des possibilités, mais aussi des difficultés et des obstacles à surmonter, et des moyens pour le faire.

Les occasions de communiquer et de collaborer que représentent les événements tels que cette exposition sont essentielles. S'il y a une chose que j'ai apprise au cours de mes années dans le monde des affaires, c'est que plus nous consacrons de temps à écouter ceux que nous représentons, plus nous pouvons tenir compte de leurs opinions et prendre les bonnes décisions.

Permettez-moi de remercier la Ville d'Abbotsford de n'avoir ménagé aucun effort dans la planification et la tenue de l'Exposition. Et je tiens aussi à vous remercier tous et toutes qui êtes ici aujourd'hui. Continuons de collaborer à l'édification des industries de l'aérospatiale, de la défense, de la marine et de la sécurité.

En organisant des salons professionnels et d'autres tribunes propices au réseautage comme l'Exposition, en y assistant nombreux et en établissant des partenariats qui favorisent la croissance des entreprises et renforcent nos avantages concurrentiels, nous clamons haut et fort que l'Ouest est en affaires.

Merci.


[1] http://www.timescolonist.com/business/viking-air-signs-another-plane-deal-in-paris-1.326587 (en anglais)