Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Le document suivant est désuet.

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Discours

Forum politique Mitacs

28 mai 2013
Ottawa (Ontario)

Notes pour une allocution de

l'honorable Lynne Yelich
ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien

Discours de clôture

La version prononcée fait foi

Merci M. Gupta [Arvind].

Bonjour Mesdames et Messieurs.

Je tiens à remercier Mitacs de son invitation et à offrir mes félicitations pour l'organisation d'un autre grand événement.

Je suis toujours impatiente de participer aux événements de Mitacs pour rencontrer la nouvelle génération d'innovateurs et de dirigeants d'entreprises.

L'an dernier, j'ai eu le plaisir de participer au Symposium Globalink et à la deuxième réception de remise de prix annuelle de Mitacs.

Chaque fois, je suis impressionnée par le dynamisme et l'enthousiasme des étudiants que je rencontre ainsi que par les efforts déployés par Mitacs pour renforcer notre économie en misant sur la ressource la plus précieuse du Canada… ses citoyens!

Les jeunes esprits d'aujourd'hui sont les dirigeants de demain. Il est important de continuer à tirer parti de la base de recherche et du capital intellectuel de l'Ouest canadien.

En novembre dernier, j'ai eu le plaisir de faire la connaissance d'une stagiaire du programme Mitacs-Accélération, Joanna Triscot, du Child and Family Research Institute de l'Université de la Colombie-Britannique. Joanna a accompli son stage Mitacs à l'hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, où elle a effectué des recherches sur le traitement des tumeurs cérébrales dans le domaine pédiatrique. Ces recherches ont aidé l'hôpital à mettre au point un moyen plus précis et plus juste d'examiner les tumeurs cérébrales chez les jeunes malades de l'Ouest canadien. Les recherches ont aussi pour effet de réduire l'intensité du traitement administré aux enfants atteints du cancer, tout en ne diminuant pas son efficacité.

Ce sont des stagiaires comme Joanna qui font promotion de la réussite des programmes de Mitacs. Les cas comme celui-ci me rendent fière des investissements réalisés antérieurement par DEO dans la mise en œuvre des trois programmes de Mitacs : Globalink, Accélération et Élévation.

Au cours des deux prochaines années et demie, les programmes de Mitacs permettront aux stagiaires de :

  • commercialiser de nouvelles technologies ainsi que de nouveaux produits et services;
  • améliorer les nouveaux processus commerciaux afin de renforcer la compétitivité;
  • établir des relations avec de futurs dirigeants et entrepreneurs d'autres pays.

Ces programmes devraient proposer plus de 900 stages dans l'Ouest du Canada. Ainsi, nous pourrons continuer de nous appuyer sur des cas de réussite comme celui de Joanna.

Mesdames et Messieurs. Ce matin, vous avez tenu des discussions très intéressantes sur de nombreuses questions qui concernent les innovateurs et entrepreneurs canadiens :

  • le rôle de la communauté de la recherche dans la mise sur pied de talents pour gérer la recherche et le développement au Canada;
  • transformer les fruits de la recherche et du développement en innovations commerciales capables d'aider les entreprises à prospérer.

De plus, les Canadiens et les Canadiennes doivent aussi posséder les compétences recherchées par les entreprises. Et ces dernières doivent pouvoir combler le fossé qui existe entre les activités de recherche et développement de pointe et la commercialisation.

Il est important de commercialiser les idées et d'encourager les entreprises compétitives. Pour ces raisons, notre gouvernement s'est engagé à veiller à ce que la main-d'œuvre bénéficie de la formation et de l'appui nécessaires pour suivre l'évolution du monde, des technologies et de la conjoncture économique. Ainsi, notre gouvernement considère l'innovation, les sciences et la technologie comme des priorités fondamentales.

Depuis 2006, notre gouvernement a investi plus de 9 milliards de dollars dans l'essor des sciences, de la technologie et de l'innovation. Cet appui favorise l'établissement d'un système de recherche et d'innovation de calibre international qui renforce les entreprises canadiennes.

Par l'intermédiaire du Plan d'action économique 2013, notre gouvernement s'est engagé à investir dans une culture entrepreneuriale dynamique qui facilite la transformation des bonnes idées en produits commercialisables.

Notre Plan d'action continue d'aider les petites et moyennes entreprises à tirer parti des nouvelles possibilités.

Je suis originaire de la petite collectivité de Kenaston, en Saskatchewan, connue comme étant l'une des plus grandes communautés de Canadiens d'origine croate au Canada. Notre communauté est née et a grandi en ayant la certitude que le Canada est synonyme de possibilités. Je suis persuadée que toutes les personnes attirées par le Canada le sont en raison de ses idéaux propres à ceux d'un grand pays : une économie stable, la liberté et l'égalité. Et la promesse d'une vie meilleure pour nos enfants.

Nous sommes aussi un pays avant-gardiste dans les domaines de l'éducation, de la découverte scientifique et de l'innovation. Je suis convaincue que ces raisons encouragent un nombre croissant d'étudiants à venir parfaire leur éducation au Canada.

Au cours des quatre dernières années, le nombre d'étudiants étrangers a augmenté de plus de 32 p. 100, c'est-à-dire plus de 100 000 étudiants1.

Ces étudiants cherchent des moyens de prendre un bon départ dans la vie. Je suis tout particulièrement heureuse à l'idée qu'un grand nombre d'entre eux sont inscrits dans des établissements de l'Ouest canadien.

Mesdames et Messieurs. L'économie demeure la principale priorité de la population canadienne et de notre gouvernement. Nous sommes conscients que ce sont les futurs dirigeants d'entreprises et chefs de file de l'innovation qui génèreront de l'emploi et de la croissance au Canada et qui garantiront une économie vigoureuse pour l'avenir de notre pays.

Il est très important que nous continuions d'attirer et de garder la prochaine génération d'innovateurs et d'entrepreneurs de premier plan afin de permettre à notre économie de prospérer et d'offrir des perspectives.

J'adresse tous mes vœux de réussite à Mitacs pour ses programmes Globalink, Accélération et Élévation. Et je souhaite aussi à tous les nouveaux et futurs stagiaires de réussir dans leur recherche et leur travail.

Je suis impatiente d'en voir les résultats.

Ensemble, nous travaillons à renforcer l'Ouest pour édifier un Canada plus fort.

Merci.

 


[1] http://www.cic.gc.ca/francais/ressources/statistiques/faits2012-preliminaire/05.asp