Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Principales nouvelles et opinions

  • Le secteur forestier de la Colombie-Britannique maintient un rendement solide – Les trois principales entreprises forestières de la Colombie-Britannique, Canfor Corp., West Fraser Timber, et Interfor Corp, ont annoncé des résultats du deuxième trimestre supérieurs à ceux du premier trimestre de 2017. Les feux de forêt ont diminué les approvisionnements de bois d'œuvre, ce qui a entraîné une hausse des prix et aidé ces entreprises à absorber les droits sur le bois d'œuvre résineux imposés par les États-Unis plus tôt cette année. Les producteurs de la province tirent également profit de la diminution de l'offre et de la hausse des prix du bois d'œuvre aux États-Unis et en Chine.

  • Les entreprises de technologie en Colombie-Britannique obtiennent quatre des dix principales ententes de capital de risque au Canada pour le deuxième trimestre de 2017 – L'Association canadienne du capital de risque et d'investissement (ACCRI) a annoncé que quatre entreprises de technologie de la Colombie-Britannique comptaient parmi les 10 principales ententes de capital de risque au Canada au deuxième trimestre de 2017. Vision Critical, Visier, Aurinia Pharmaceuticals et D-Wave Systems se classaient respectivement au troisième, quatrième, sixième et neuvième rangs des plus importantes ententes de capital de risque au Canada. Ces entreprises ont attiré des investissements totalisant 231 millions de dollars pour la poursuite de leurs activités.

  • AltaGas signe un contrat d'exportation avec une entreprise japonaise –AltaGas Ltd. de Calgary a signé un contrat selon lequel Astomos Energy Corp. de Tokyo achètera la moitié de la production de gaz propane liquéfié d'Altagas à son terminal d'exportation de propane de Ridely Island près de Prince Rupert en Colombie-Britannique. Le terminal est en construction et devrait être en service d'ici le premier trimestre de 2019. Selon Altagas, la valeur du contrat pourrait croître jusqu'à 500 millions de dollars par année et entraîner une hausse des exportations canadiennes vers le Japon pouvant atteindre 7 % par année.

  • AIMCo acquiert des actifs solaires – En partenariat avec l'entreprise américaine AES Corp, l'Alberta Investment Management Corp (AIMCo) a acquis sPower, le plus important propriétaire privé d'actifs solaires aux États Unis. Il s'agit d'une transaction de 1,6 milliard de dollars. L'entreprise sPower possède et exploite plus de 150 réseaux de production décentralisés d'énergie solaire et éolienne à des fins utilitaires et commerciales, dans 11 États et 74 villes.

  • TransCanada vise à accroître la capacité de canalisation principale canadienne – TransCanada Corp. prévoit accroître la capacité de la canalisation principale canadienne, qui transporte du gaz naturel de l'Alberta et de la Saskatchewan vers l'Ontario et au-delà. Ce projet d'expansion de 160 millions de dollars renforcera la capacité du gazoduc à répondre à la demande croissante du Sud de l'Ontario et du Canada atlantique. L'entreprise déposera une demande auprès de l'Office national de l'énergie au début de 2018 dans l'objectif d'une mise en service le 1er novembre 2019.

  • Enbridge entreprend la construction du pipeline de remplacement de la canalisation 3 en Saskatchewan – Enbridge Inc. a commencé la construction relative à la première phase du remplacement de la canalisation 3, depuis Hardisty (Alberta) jusqu'à Gretna (Manitoba). La première phase comprend 405 kilomètres de canalisation en Alberta et en Saskatchewan. Selon le vice-président de Pipelines de liquides à Enbridge, près de la moitié des 1 600 travailleurs embauchés pour le projet cet été seront en Saskatchewan. De plus, la plus grande partie de l'acier utilisé pour le projet de remplacement de la canalisation 3 sera fabriquée par Evraz North America de Regina. Enbridge estime aussi que le remplacement de la canalisation 3 représente des retombées d'environ 50 millions de dollars pour les communautés autochtones en 2017.

  • BHP a reporté l'achèvement de la mine de potasse de Jansen – BHP (auparavant connue sous le nom de BHP Billiton) a annoncé qu'elle ne demandera pas l'approbation de son conseil d'administration pour l'achèvement de la mine de potasse de Jansen en Saskatchewan cette année. Il semble que BHP envisage des options en vue de partager le risque et de réduire son exposition dans le développement de la mine. Parmi les options envisagées, il y aurait la vente de 25 % de la participation dans le projet. La vente estimée à près de deux milliards de dollars américains devrait susciter l'intérêt de joueurs mondiaux, venant entre autres de la Chine et de l'Inde. Le coût total du projet, partiellement achevé, est estimé à 14 milliards de dollars américains. Jusqu'à maintenant, BHP a engagé 3,8 milliards de dollars américains dans la mine.

  • Le Collège Red River reçoit des fonds de DEO – Le ministre Bains a annoncé un financement de 10 millions de dollars sur cinq ans au profit des secteurs de l'aérospatiale et de la fabrication de pointe au Manitoba. Ces fonds serviront à agrandir le Centre de formation et de technologie en aérospatiale et à créer une nouvelle installation pour la « Smart Factory » (ou usine intelligente) au Collège Red River de Winnipeg. La « Smart Factory » fournira du matériel et du soutien technologique aux secteurs de l'aérospatiale et de la fabrication de pointe dans la province. Le Centre de formation et de technologie en aérospatiale, qui résulte d'un partenariat entre le Collège Red River et l'industrie, met à l'essai de nouveaux processus et de nouveaux matériaux pour l'industrie.

  • New Flyer obtient de nouveaux contrats – New Flyer Industries de Winnipeg, le plus important fabricant d'autocars et d'autobus en Amérique du Nord, a remporté un contrat avec la Ville d'Edmonton pour la fabrication de 110 autobus urbains à service intensif alimentés au diesel propre, avec une option d'achat de 120 autobus additionnels. Il a aussi obtenu une prolongation de contrat avec la Ville de Winnipeg pour la fabrication de 70 autobus urbains Xcelsior® à service intensif alimentés au diesel propre. Jusqu'à maintenant, l'entreprise a annoncé une hausse de 40,7 % de ses bénéfices nets par rapport à 2016.