Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Le point sur les gouvernements provinciaux

Colombie-Britannique

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique soutient l'amélioration des compétences de la main-d'œuvre et des conditions de travail – Le premier ministre John Horgan a annoncé que le gouvernement abolira les frais de scolarité rattachés à la formation de base des adultes et aux programmes d'apprentissage de l'anglais dans la province. En 2015, le gouvernement précédent a imposé des frais de scolarité pouvant atteindre 1 600 $, et depuis, l'inscription à ces programmes a chuté de près de 35 %. L'abolition des frais de scolarité devrait aider les gens à acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour participer à l'économie de la province. Le gouvernement de la Colombie-Britannique augmentera le salaire minimum de 50 cents pour le faire passer à 11,35 $ l'heure, à compter du 15 septembre 2017. Cette hausse portera la Colombie-Britannique au 3e rang des provinces à offrir le salaire minimum le plus élevé au Canada. Certains propriétaires de petite entreprise ont exprimé des préoccupations à ce sujet, mais ils espèrent obtenir l'an prochain des crédits d'impôt qui pourraient compenser certaines hausses de coûts.

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique obtient le statut d'intervenant dans la cause contre TMX – Le gouvernement de la Colombie-Britannique poursuit son opposition au projet de Kinder Morgan visant l'agrandissement du réseau pipelinier de Trans Mountain (TMX) en précisant les procédures judiciaires et le processus de consultation qu'il mènera. La province a retenu les services de Thomas Berger à titre de conseiller juridique externe; ce dernier fournira au gouvernement des avis juridiques relatifs au projet TMX. On dénombre 19 poursuites judiciaires distinctes visant à faire annuler l'approbation environnementale donnée par le gouvernement. Ces poursuites sont intentées notamment par des Premières nations de la Colombie-Britannique, des administrations municipales et des organisations environnementales. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a demandé et obtenu le statut d'intervenant dans la cause contre TMX et il a déclaré son intention de veiller à ce que le projet respecte les normes les plus strictes sur le plan de la protection de l'environnement et du processus de consultation auprès des Autochtones. Les audiences devraient se tenir en octobre 2017.

 

Alberta

  • L'Alberta publie sa mise à jour de la situation financière se rapportant au premier trimestre – Le 23 août, le gouvernement de l'Alberta a publié sa mise à jour de la situation financière se rapportant au premier trimestre. Le PIB réel devrait enregistrer une croissance de 3,1 % en 2017, soit plus que les 2,6 % prévus au budget de 2017. Cette croissance est en grande partie attribuable à la hausse des activités de forage pétrolier, qui ont doublé par rapport à la même période en 2016, ainsi qu'aux mises en chantier qui ont augmenté de 23 % par rapport à la même période en 2016. De plus, environ 17 000 emplois se sont ajoutés à l'économie depuis le début de l'année, ce qui porte la hausse du taux d'emploi à 1,3 % comparativement à la hausse de 0,9 % qui avait été prévue au budget. Le déficit actuel est toujours de 10,5 milliards de dollars.

  • L'Alberta investit des sommes supplémentaires dans le programme du secteur de la construction destiné aux Autochtones – Le gouvernement de l'Alberta a annoncé un investissement supplémentaire de 1,9 million de dollars sur deux ans, en appui aux Alberta Indigenous Construction Career Centres (AICCC), du Collège NorQuest (Edmonton) et du Collège Bow Valley (Calgary). Les AICCC devraient permettre à environ 1 700 personnes de recevoir de la formation dans l'industrie de la construction et d'établir plus de liens avec les employeurs grâce aux programmes d'encadrement professionnel, de rédaction de curriculum vitae, de cours sur la sécurité, de soutien à la recherche d'emploi, d'ateliers et de formation.

  • L'Alberta modifie ses politiques en matière de permis d'alcool – En date du 15 août, le gouvernement de l'Alberta et l'Alberta Gaming and Liquor Commission (AGLC) ont modifié leurs politiques pour ajouter une nouvelle catégorie de permis qui permettra aux producteurs d'alcool d'augmenter leurs ventes sur les marchés locaux, entre autres de vendre leurs produits dans les marchés agricoles locaux.

 

Saskatchewan

  • Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, quitte la vie politique – Le premier ministre Brad Wall a annoncé qu'il quittera la vie politique lorsque le Parti saskatchewanais aura élu un nouveau chef. D'abord élu à l'Assemblée législative de la province en 1999, M. Wall a été chef du Parti saskatchewanais pendant 14 ans, et il est premier ministre de la Saskatchewan depuis 2007. Des ministres du Cabinet ont quitté leur poste et annoncé leur intention de se présenter à la course à la direction du Parti saskatchewanais. Il s'agit de Tina Beaudry-Mellor (ministre des Services sociaux), Ken Cheveldayoff (ministre des Parcs, de la Culture et du Sport), Gordon Wyant (ministre de la Justice et procureur général) et Scott Moe (ministre de l'Environnement). Jeremy Harrison (ministre de l'Économie) qui avait aussi démissionné de son poste et annoncé son intention de se présenter à la course à la direction, s'est retiré depuis et a déclaré qu'il appuiera Scott Moe. La haute fonctionnaire Alanna Koch, sous‑ministre du premier ministre et secrétaire du Cabinet, a aussi annoncé son intention de se lancer dans la course à la direction. L'élection d'un nouveau chef du Parti saskatchewanais se tiendra le 27 janvier 2018.

  • Le gouvernement de la Saskatchewan publie une mise à jour sur le budget se rapportant au premier trimestre – Le 25 août 2017, le ministre des Finances, Kevin Doherty, a publié la mise à jour sur le budget se rapportant au premier trimestre. Il n'y a pas eu de changement par rapport au déficit prévu de 684,7 millions de dollars. Les revenus du premier trimestre devraient connaître une hausse de 42 millions de dollars (0,3 %) par rapport aux prévisions budgétaires, alors que les dépenses devraient totaliser 82 millions de dollars de plus (0,6 %) comparativement aux prévisions budgétaires. Quelque 40 millions de dollars provenant de la réserve pour imprévus de 300 millions de dollars sont utilisés pour compenser la différence par rapport aux dépenses prévues, et une autre somme de 125 millions de dollars servira à compenser l'écart entre les économies prévues et les économies réalisées au cours de l'exercice. Dans son budget de 2017-2018, le gouvernement de la Saskatchewan a proposé de réduire de 250 millions de dollars la rémunération dans le secteur public, ce qui représente des économies d'environ 3,5 %.

  • L'autorité sanitaire de la Saskatchewan nomme son premier PDG – La nouvelle autorité sanitaire provinciale a nommé Scott Livingstone à titre de PDG. À compter de cet automne, la province effectuera une transition pour regrouper douze autorités sanitaires régionales en une seule. M. Livingstone occupait auparavant le poste de PDG de la Saskatchewan Cancer Agency.

 

Manitoba

  • Le gouvernement du Manitoba lance un nouveau portail destiné aux programmes de développement communautaire – Le gouvernement du Manitoba a centralisé ses programmes de développement communautaire et créé un nouveau portail unique de réception des demandes, d'évaluation et d'octroi de financement. Parmi les programmes accessibles comprennent les programmes Quartiers vivants! Aide à l'aménagement communautaire, Hometown Manitoba et Partner 4 Growth.

  • Le Canada et le Manitoba investissent dans les technologies de recherche liées à l'industrie laitière – Le gouvernement fédéral et le gouvernement du Manitoba s'associent pour investir plus de 1,4 million de dollars en vue d'accroître la capacité de recherche scientifique à l'étable à vaches laitières de l'établissement de recherche Glenlea de l'Université du Manitoba. Ce financement permettra à l'Université du Manitoba d'agrandir sa laiterie grâce à l'utilisation de la porcherie à d'autres fins et à l'installation d'un système de traite automatisé, à des logettes pour bovins laitiers, à des espaces réservés aux veaux, à des réservoirs pour la collecte de lait, à l'entreposage du fumier à ciel ouvert, à l'installation de nouveaux planchers et à du matériel de laboratoire connexe.