Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Principales nouvelles et opinions - janvier

  • Des entreprises britanno-colombiennes du secteur des sciences de la vie concluent des ententes de financement et des partenariats – Trois entreprises du secteur des sciences de la vie en Colombie-Britannique ont conclu des ententes de financement et des partenariats de grande envergure en janvier. AbCellera Biologics, un bénéficiaire de l'Initiative InnO, a annoncé une collaboration pluriannuelle avec Pfizer afin de développer de nouveaux anticorps candidats à l'aide de la plateforme de découverte d'anticorps exclusive à AbCellera. L'entreprise recevra un versement initial ainsi qu'un soutien à la recherche, et pourrait obtenir jusqu'à 90 millions de dollars en paiements conditionnels jalonnés, de même que des redevances. Microbion Corporation, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans les infections difficiles à traiter et antibiorésistantes, a annoncé un investissement de 25 millions de dollars US de Quark Ventures et GF Securities. Aspect Biosystems a quant à elle entrepris une collaboration de recherche avec DePuy Synthes Products, une division de Johnson & Johnson, afin de développer un ménisque bio-imprimé en trois dimensions à l'aide de la plateforme de bio-impression en 3D exclusive à Aspect Biosystems, « Lab-on-a-Printer ». L'objectif de cette collaboration est de développer un tissu bio-imprimé pouvant être utilisé à des fins de traitement chirurgical.
     
  • L'aéroport de Winnipeg dépasse les prévisions de croissance initiales – Le nombre de personnes qui ont transité par l'aéroport de Winnipeg a augmenté de 7,6 % en 2016, dépassant de loin les prévisions. L'administration aéroportuaire de Winnipeg attribue cette forte croissance à une collaboration étroite avec Travel Manitoba et Economic Development Winnipeg afin de construire des installations et favoriser les initiatives économiques dans les secteurs environnants. Des discussions sont en cours avec un client potentiel afin de développer une aire de 250 acres sur le côté ouest de l'aéroport. Ce nouveau développement pourrait créer 450 emplois supplémentaires en plus de consolider les 175 emplois actuels sur le campus.
     
  • Les États-Unis approuvent le projet de pipeline Keystone XL – Le 24 janvier, le président américain Donald Trump a signé un décret afin de permettre la construction du pipeline Keystone XL de TransCanada, sous réserve de la renégociation de certaines conditions du projet, notamment l'utilisation d'acier américain. Le gouvernement américain avait auparavant rejeté la demande de projet en novembre 2015. Le projet de pipeline s'étendrait sur 1 897 km et acheminerait 800 000 barils de pétrole par jour de Hardisty, en Alberta, à la côte américaine du golfe du Mexique. Le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, a estimé que la construction du pipeline Keystone XL entraînerait la création de 4 500 emplois au Canada.
     
  • AltaGas annonce de nouvelles installations de propane – AltaGas Ltd., une entreprise basée à Calgary, a signé une lettre d'intention non contraignante avec un producteur anonyme de Montney en vue de construire une installation de traitement du gaz naturel, un système de séparation des liquides extraits du gaz naturel ainsi qu'un terminal ferroviaire en Alberta. Les installations seront reliées par le réseau ferroviaire du CN, ce qui permettra aux exportations de propane d'AltaGas d'atteindre le terminal d'exportation de propane sur l'île Ridley qui sera construit près de Prince Rupert, en ColombieBritannique. Le 3 janvier, AtlaGas est parvenue à une décision d'investissement positive concernant la construction du terminal de 475 millions de dollars, qui débutera au début de l'année 2017. Toujours en janvier, le Wall Street Journal a signalé qu'AltaGas négociait une fusion avec WGL Holdings Inc., une société de portefeuille de services publics située à Washington, dans le cadre d'un accord de 5 à 6 milliards de dollars US. Les nouvelles installations en Alberta ainsi que le terminal d'exportation devraient être opérationnels au cours de l'année 2019.
     
  • La Southern Chiefs Organization nomme un nouveau grand chef – Jerry Daniels a été élu grand chef de la Southern Chiefs Organization, un groupe des Premières Nations du Manitoba. Il a remporté une élection serrée contre le grand chef au pouvoir, Terry Nelson, au quatrième tour du scrutin. Ses priorités en tant que grand chef comprennent le rétablissement des liens familiaux, l'amélioration de l'éducation autochtone et la création d'un programme de mentorat pour les jeunes autochtones en milieu urbain. Jerry Daniels est perçu comme faisant partie d'une nouvelle génération de leaders autochtones au Manitoba, de même que le grand chef Derek Nepinak, la grande chef Sheila North Wilson et le député néo -démocrate Wab Kinew.
     
  • Encanto Potash signs agreement with India – Encanto Potash a signé une entente de 20 ans avec la National Federation of Farmers' Procurement, Processing and Retailing Cooperatives of India. Dans le cadre de cette entente, Encanto vendra cinq millions de tonnes de potasse par année à l'Inde, et ce, pour les 20 prochaines années. L'entreprise prévoit construire une mine sur les terres de la Première Nation Muskowekwan, à environ 100 kilomètres au nord-est de Regina. Elle estime que la mine pourrait fonctionner pendant 50 ans et que les coûts associés à sa construction s'élèveraient à 3 milliards de dollars. La Première Nation Muskowekwan détiendra une part de 100 pour cent du projet et assumera le plein contrôle de la mine, qui constituera la première mine de potasse sur des terres de réserve en Saskatchewan. La date de début pour la construction de la mine proposée n'a pas encore été annoncée.
     
  • Fuite d'un oléoduc dans le sud de la Saskatchewan – Environ 200 000 litres de pétrole se sont déversés sur des terres agricoles appartenant à la Première Nation Ocean Man, près de Stoughton, à environ 140 kilomètres au sud-est de Regina. Le déversement a été contenu dans un secteur de basses terres et aucun cours d'eau n'a été touché. Le pipeline à l'origine du déversement appartient à l'entreprise calgarienne Tundra Energy Marketing, qui a mené les opérations de nettoyage. En date du 27 janvier, près de 180 000 litres ont été récupérés et plus de 450 tonnes de sols ont été retirées. Le gouvernement de la Saskatchewan a indiqué que les efforts de nettoyage se poursuivront jusqu'à ce que le site soit réhabilité. Le ministère de l'Environnement de la Saskatchewan a été informé du déversement le 20 janvier 2017. Tundra Energy Marketing est une filiale de James Richardson & Sons Ltd., une société céréalière et énergétique basée à Winnipeg.