Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Le point sur les gouvernements provinciaux - décembre

Colombie-Britannique

  • La Colombie-Britannique (C.-B.) répond au rapport du Groupe de travail fédéral sur la légalisation et la réglementation du cannabis – Le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général de la C.-B., Mike Morris, a publié une déclaration en réponse au récent rapport du Groupe de travail fédéral sur la légalisation et la réglementation du cannabis. Le ministre Morris a dit : « Il est clair et encourageant que le groupe de travail a tenu compte des préoccupations de la C.-B. lorsqu’elle a mis au point la base d’un nouveau système de mesures de protection réglementaires. » Le rapport du Groupe de travail porte principalement sur les objectifs suivants : réduire au minimum les dommages associés à la consommation; établir une chaîne d’approvisionnement sécuritaire et responsable; assurer la sécurité et la protection du public. De plus, il tient compte de l’accès médical et de fonctions relatives à la mise en œuvre comme la capacité, le contrôle, la coordination et la communication. Le ministre Morris a poursuivi : « Le marché illégal qui existe aujourd’hui pour le cannabis a encouragé les organisations criminelles tout en stigmatisant les jeunes Canadiens et en soumettant nombre d’entre eux aux conséquences découlant d’un dossier criminel pour cause de possession. Le rapport laisse entendre que le moment est opportun pour corriger ces aspects négatifs passés tout en faisant progresser les dossiers de la sécurité et de la santé publiques. »
     
  • La C.-B. redynamise le Conseil de la technologie de la première ministre grâce à un nouveau mandat et de nouveaux membres – La Conseil de la technologie de la première ministre (PTC) a reçu un mandat renouvelé visant à transformer la province en centre de technologie de classe mondiale. Le PTC conseille la première ministre et ses ministres sur les possibilités liées à la technologie pour la province. Les objectifs du PTC comprennent l’utilisation accrue de l’analyse de données médicales à l’appui de la médecine personnalisée; l’augmentation de la disponibilité et du maintien en poste de travailleurs qualifiés; un environnement qui aide les entreprises à prendre de l’expansion pour devenir de grands employeurs; l’amélioration de l’accès Internet haute vitesse pour l’ensemble des résidents de la Colombie-Britannique; et les initiatives qui conduisent à un avenir à faibles émissions de carbone et qui tirent parti de l’écosystème des technologies propres de la Colombie-Britannique. Le PTC est composé de 15 membres, dont neuf ont été nommés récemment en conjonction avec le mandat renouvelé. La première ministre Clark a déclaré qu’il s’agit de la « composition la plus diversifiée du Conseil à ce jour – composé de huit femmes et de sept hommes – et d’une distribution diversifiée selon d’âge, l’origine ethnique et l’expérience de vie. Le PTC remodelé représente un éventail de talents à l’échelle du secteur de la technologie afin de stimuler sa croissance à l’échelle de la C.-B. »
     
  • La C.-B. décrit son intention d'électrifier les champs pétrolifères et gazifères – Dans un effort visant à réduire les émissions de carbone, le ministre de l’Énergie et des Mines de la C.-B., Bill Bennett, a exposé les plans provinciaux qui encourageront les producteurs de gaz et de pétrole à passer à l’électricité pour alimenter leurs opérations au lieu du brûlage de gaz naturel, qui représente la pratique actuelle. Selon la nouvelle politique, BC Hydro offrira aux producteurs de pétrole et de gaz des incitatifs pour les encourager à se connecter au réseau électrique. Les producteurs de la région de South Peace ont déjà accès au réseau grâce à la ligne de transport de Dawson Creek et de la région de Chetwynd. BC Hydro souhaite construire deux lignes supplémentaires ou même plus dans des secteurs de production plus éloignés. Le gouvernement provincial cherche à obtenir une contribution fédérale pour l’aider dans ce dossier. L’industrie du pétrole et du gaz est responsable d’environ 18 % des émissions de gaz à effet de serre de la C.-B.

Alberta

  • L'Alberta signe un protocole d'entente en vue de rétablir les ranchs expérimentaux – Le ministère de l'Environnement et des Parcs de l'Alberta a signé, avec l'Université de l'Alberta, un protocole d'entente (PE) qui permettra aux ranchs expérimentaux Onefour et Stavely d'offrir des possibilités de recherche agricole. Les deux ranchs ont été établis en 1927 et en 1947, respectivement, et étaient consacrés, avant leur fermeture en 2013, à des études sur le terrain sur les techniques utilisées sur les ranchs et en matière d'élevage. Grâce au PE, les ranchs deviendront des centres axés sur l'amélioration de la gestion des pâturages, la promotion économique à long terme et de la durabilité de l'environnement, et la conservation de la biodiversité.
     
  • Le gouvernement de l'Alberta offre une contribution en vue d'un nouveau partenariat pour la formation à Fort McMurray – Le gouvernement de l’Alberta conclura des partenariats avec quatre collèges albertains pour offrir une formation en apprentissage dans la région de Wood Buffalo. Le partenariat permettra d’aménager un laboratoire de formation mobile au Keyano College à partir du matériel du Northern Lakes College afin de permettre de coordonner un programme de formation technique temporaire en plomberie. Le gouvernement provincial fournira jusqu’à 1 million de dollars dans le cadre du partenariat, tandis que le collège régional de Grande Prairie fournira son expertise en enseignement et que le Southern Alberta Institute of Technology (l’institut de technologie du Sud de l’Alberta) fournira l’accès à ses programmes. Le programme devrait commencer au printemps de 2017.
     
  • Attribution de crédits dans le cadre du programme de diversification pétrochimique – Le gouvernement de l'Alberta a choisi deux projets destinés à recevoir des crédits de redevance dans le cadre du programme de diversification pétrochimique, qui a été créé pour encourager la construction de nouvelles installations pétrochimiques dans la province. Le premier projet, une co-entreprise entre Pembina Pipeline Corporation et Petrochemical Industries Company, recevra jusqu'à 300 millions de dollars en crédits de redevances et devrait commencer la construction en 2019. Le deuxième projet, dirigé par Inter Pipeline, recevra jusqu'à 200 millions de dollars en crédits de redevances et devrait commencer la construction en 2017. Ces projets devraient générer plus de 4 000 emplois durant la construction et près de 250 emplois à temps plein à l'étape de l'exploitation.
     
  • L'Alberta a effectué une mission commerciale en Chine et au Japon – Le ministre du Développement économique et du Commerce, Deron Bilous, a séjourné en Chine et au Japon du 15 au 27 novembre avec une délégation de 86 entreprises et organisations de l’Alberta. Les principaux faits saillants incluent un partenariat entre InnoTech Alberta, Alberta Innovates et Hokuetsu Kishu Paper afin de faire de la recherche sur les nanocristaux de cellulose, ainsi qu’un protocole d’entente (PE) entre le gouvernement provincial et le ministère de la Science et de la Technologie de la province de Guangdong. L’entente aidera les gouvernements de l’Alberta et de Guangdong à mettre en commun l’expertise et la technologie dans les domaines économiques et commerciaux et à promouvoir le développement commercial.

Saskatchewan

  • Financement fédéral-provincial conjoint pour l'ensemble de logements abordables à Regina – Les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan, de concert avec la Ville de Regina et l'entreprise Halifax West Holdings, ont commencé la construction d'un projet financé conjointement de 45 unités de logement de location abordables pour les particuliers ayant des besoins complexes. Les gouvernements fédéral et provincial contribuent conjointement environ 2 millions de dollars à la construction de 20 des 45 unités au titre de l'Entente Canada-Saskatchewan concernant l'Investissement dans le logement abordable 2014-2019. Une contribution d'environ 3,5 millions de dollars sera fournie par Halifax Holdings West, tandis que la Ville de Regina verse également 705 000 $.
     
  • Le Canada et la Saskatchewan offrent une contribution commune pour des projets de mise à niveau des réseaux d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées – Le gouvernement de la Saskatchewan accepte actuellement des demandes visant des projets d'infrastructure au titre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées et du volet Infrastructures provinciales-territoriales (VIPT). La Saskatchewan recevra un montant de 89,3 millions de dollars du gouvernement du Canada au cours de la phase un, tandis que la province s'est engagée à verser 44,2 millions de dollars. Le VIPT, annoncé en 2014, recevra une contribution fédérale de 240,2 millions de dollars pour les projets admissibles. Ces projets seront financés à parts égales d'un tiers chacune par le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et les bénéficiaires. Les investissements dans les projets d'infrastructure sont essentiels à la croissance à long terme, ainsi que pour améliorer la qualité de vie des habitants de la Saskatchewan et contribuer à maintenir la vigueur de la province.

Manitoba

  • L'équipe d'entreprise du premier ministre a été annoncée – Le premier ministre Brian Pallister a annoncé ses nominations à l'équipe d'entreprise (PET) lors de son discours annuel sur l'état de la province à la Chambre de commerce de Winnipeg. La PET sera un groupe consultatif indépendant d'entrepreneurs qui fournira des conseils et des recommandations pour la création d'emplois et le développement économique à l'échelle du Manitoba.
     
  • Nouvelle contribution pour le Centre de résilience environnementale et économique - Le ministre de l'Éducation et de la Formation Ian Wishart a annoncé une contribution fédérale et provinciale de plus de 1,1 million de dollars pour créer un Centre de résilience environnementale et économique à l'Université Mennonite canadienne. Le Centre sera un pôle académique central qui permettra aux organismes partenaires de collaborer à la recherche, d'organiser des conférences et d'offrir des occasions d'emploi coopératif aux étudiants.
     
  • Terres transférées à la Première Nation – Le gouvernement du Manitoba a transféré la propriété des terrains et des immeubles dans le règlement Big Eddy à la Nation crie d’Opaskwayak (OCN). Le transfert, qui a été signalé par l’OCN dans le cadre d’un accord sur les droits issus de traités, comprend 11 maisons, trois duplex et 14 lots vacants. Les résidents actuels pourront continuer de faire affaire avec l’OCN, qui agira à titre de propriétaire.