Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Le point sur les gouvernements provinciaux – octobre

Colombie-Britannique

  • Le BC Tech Fund sera administré par la firme torontoise Kensington Capital Partners – La firme Kensington Capital Partners, établie à Toronto, a été choisie par le gouvernement de la Colombie-Britannique pour gérer le nouveau BC Tech Fund de 100 millions de dollars et dirigera le BC Renaissance Capital Fund, plus ancien, chiffré à 90 millions de dollars. Les investissements ne se destinent qu'à des entreprises de la province. Kensington procède à l'installation d'un bureau à Vancouver dont Gerri Sinclair, qui a présidé le Groupe d'étude sur le cadre réglementaire des télécommunications, assurera la direction. Quatre sous-secteurs sont visés par le financement : les médias numériques, les technologies de l'information et des communications, les sciences de la vie et les technologies propres. Le premier investissement du fonds ira à Mojio, entreprise établie à Vancouver qui offre une plateforme ouverte pour les véhicules connectés.
     
  • Accord bilatéral entre le Canada et la Colombie-Britannique pour améliorer les infrastructures de gestion de l'eau potable et des eaux usées – Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique ont conclu un accord bilatéral qui donnera accès à plus de 450 millions de dollars en provenance des deux parties dans le cadre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées. La part du gouvernement provincial s'élèvera à 33 %, et celle du gouvernement fédéral, jusqu'à 50 %. Ainsi, les administrations locales pourront contribuer pour aussi peu que 17 % des coûts des projets plutôt que pour les 33 % habituels. Ce fonds représente le plus grand programme de financement des infrastructures municipales en plus de 15 ans en Colombie-Britannique. Cet accord fait partie de la première étape d'Investir dans le Canada, le plan de 120 milliards de dollars échelonné sur dix ans du gouvernement fédéral.
     
  • La première ministre de la Colombie-Britannique exhorte Ottawa à s'attaquer aux lacunes en matière de talents en technologies et promet des fonds pour l'éducation – En réponse à la pénurie de talents observée dans le secteur des technologies de pointe, la première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, somme Ottawa d'accroître le nombre d'immigrants au Canada très qualifiés dans le domaine des technologies. La demande de la première ministre reflète les appels similaires lancés par les entreprises de technologies à travers le Canada qui affirment que le processus actuel d'immigration est trop long et que les entreprises canadiennes risquent d'être perdantes face aux autres pays à la recherche des talents nécessaires pour faire croître leurs entreprises. De plus, la première ministre a promis que son gouvernement est prêt à faire d'importants investissements dans l'éducation postsecondaire dans les domaines technologiques afin d'aider à régler la pénurie perpétuelle de talents dans le secteur des technologies de la Colombie-Britannique.

Alberta

  • Comité consultatif albertain sur la diversification de l'énergie – Le gouvernement de l'Alberta a dévoilé les membres de son comité consultatif sur la diversification de l'énergie. Le rôle du comité sera d'aider à diversifier le secteur de l'énergie de l'Alberta et d'examiner des possibilités d'ajout de valeur, notamment par la valorisation partielle, le raffinage et la fabrication de produits chimiques et pétrochimiques. Le comité est coprésidé par des représentants de GE Canada et de l'Alberta Federation of Labour. Les autres membres représentent des organisations telles que l'Association of Professional Engineers and Geoscientists of Alberta, Building Trades of Alberta, Oak Point Energy, Edelyn Gower Consulting Limited et l'Alberta Indian Investment Corporation. Le comité déposera ses recommandations au ministre de l'Énergie d'ici l'automne 2017.
     
  • Rencontres sur l'énergie entre l'Alberta et le Mexique – La ministre de l'Énergie, Margaret McCuaig-Boyd, était dans la ville de Mexico du 29 septembre au 3 octobre pour faire la promotion des entreprises albertaines et des occasions d'investissement dans la province. La ministre a signé un protocole d'entente avec le secrétariat à l'énergie du Mexique afin d'échanger les pratiques exemplaires en matière de réduction des émissions, d'énergie renouvelable, de développement du pétrole lourd et des ressources non conventionnelles et de projets de transformation et de commerce de produits à valeur ajoutée. Les 4 et 5 octobre, plus de 20 entreprises du secteur intermédiaire ont participé à la Mexico Midstream Mission pour discuter des occasions de développement de l'infrastructure énergétique dans l'ensemble de l'Amérique du Nord.
     
  • Gel des frais de scolarité en Alberta – Le gouvernement de l'Alberta maintient le gel des frais de scolarité postsecondaires pour l'année scolaire 2017-2018, le temps d'examiner le modèle actuel en collaboration avec les intervenants albertains. Cette période de réflexion vise à orienter la hausse des frais de scolarité postsecondaires et à permettre aux étudiants d'établir des prévisions. Ce sera aussi l'occasion de tenir des discussions sur les frais afférents obligatoires, sur les frais de scolarité des étudiants internationaux et sur l'aide financière aux étudiants. Le gouvernement albertain estime que les 250 000 étudiants et apprentis à temps plein et à temps partiel épargneront au total 16 millions de dollars par année grâce au gel.
     
  • Demande d'information sur l'énergie solaire par l'Alberta – Le gouvernement de l'Alberta a publié une demande d'information dans le but d'obtenir des conseils sur les coûts potentiels et la meilleure approche pour obtenir de l'énergie solaire dans le but de produire 135 000 mégawattheures par année pour les activités du gouvernement. À l'heure actuelle, trois contrats d'électricité fournissent environ 250 000 mégawattheures par année à plus de 1 500 bâtiments et lieux appartenant au gouvernement. Le remplacement de deux de ces contrats par de l'énergie solaire multiplierait par dix la production d'énergie solaire dans la province, ce qui donnerait l'occasion de créer le tout premier parc solaire de la province.
     
  • Programmes pilotes de production d'énergie renouvelable pour les Autochtones de l'Alberta – Le gouvernement de l'Alberta a mis en oeuvre deux programmes pilotes à petite échelle grâce auxquels des membres des Premières Nations et des établissements métis entreprendront des projets d'énergie renouvelable et la vérification de l'efficacité énergétique dans les communautés. L'Alberta Indigenous Solar Program (AISP) et l'Alberta Indigenous Community Energy Program (AICEP) recevront 2,5 millions de dollars au total. Le AISP attribuera jusqu'à 200 000 dollars par projet et le AICEP, jusqu'à 90 000 dollars par vérification. Le gouvernement de l'Alberta travaillera aussi en collaboration avec les candidats retenus pour élaborer des programmes d'éducation destinés aux étudiants et aux membres des communautés autochtones.
     
  • Le fonds d'aide aux victimes du feu de forêt a pris fin – Le fonds d'aide d'urgence qui a servi à répondre aux besoins immédiats en matière de logement et de dépenses quotidiennes des personnes évacuées en raison du feu de forêt dans le nord de l'Alberta a pris fin le 31 octobre 2016. Environ 100 millions de dollars en aide financière sont allés aux 96 000 personnes évacuées de la municipalité régionale de Wood Buffalo. Un soutien à long terme continuera d'être assuré par la Croix-Rouge et le programme de soutien du revenu Alberta Works.
     
  • Comité d'experts sur l'industrie charbonnière de l'Alberta – Le gouvernement de l'Alberta a créé un comité composé de trois experts qui doit rencontrer les principaux intervenants des collectivités, du milieu syndical et de l'industrie des régions touchées par l'abandon de l'électricité produite grâce au charbon. Au moyen de consultations, le comité recueillera des renseignements sur les défis et les possibilités auxquels font face les collectivités, informera les intervenants de l'aide et des programmes disponibles, et réfléchira à de nouvelles possibilités de formation. Un rapport sur les options et les recommandations faites au gouvernement provincial pour aider les collectivités en transition est attendu au début de 2017.
     
  • Investissements par le Fonds du patrimoine de l'Alberta – L'Alberta Investment Management Corporation (AIMCo) a annoncé un investissement de près de 100 millions de dollars au titre du Fonds du patrimoine de l'Alberta. Quelque 45,9 millions de dollars iront à TransAlta Renewables pour soutenir l'énergie propre, 46,4 millions de dollars à Calfrac Well Services pour soutenir l'innovation et la protection de l'environnement dans l'industrie pétrolière et gazière, et 6,1 millions de dollars à Pine Cliff Energy pour consolider les actifs de gaz naturel. Dans le budget d'octobre 2015, le gouvernement de l'Alberta a demandé à AIMCo d'investir jusqu'à 3 % du Fonds du patrimoine (540 millions de dollars) dans des entreprises albertaines ayant un fort potentiel de croissance.

Saskatchewan

  • Le premier ministre Wall livre le plan de la Saskatchewan en matière de changements climatiques – Le 18 octobre 2016, le gouvernement de la Saskatchewan a publié un livre blanc sur les changements climatiques qui énonce des recommandations au gouvernement fédéral visant à changer les interventions stratégiques du Canada face aux changements climatiques. Le livre blanc recommande d'abandonner la poursuite d'un plan visant un prix du carbone national et suggère que le gouvernement fédéral soutienne plutôt le développement et la commercialisation de technologies propres, plus particulièrement de la capture et du stockage du carbone. Les politiques de tarification du carbone, notamment la taxation des émissions de gaz à effet de serre de même que les systèmes de plafonnement et d'échange, obtiennent le soutien des scientifiques et des économistes spécialisés dans le climat, mais constitueraient un fardeau pour les provinces à fortes émissions de GES par habitant, comme la Saskatchewan.
     
  • Consultation conjointe pour des plans à long terme pour le transport – Le ministre de l'Agriculture de la Saskatchewan, Lyle Stewart, a rencontré le ministre fédéral des Transports Marc Garneau pour discuter de l'importance d'acheminer les récoltes de cette année vers les marchés, et des mesures nécessaires pour s'assurer qu'un réseau de transport fiable est en place. L'accès aux chemins de fer, des niveaux de service adéquats et un prix du transport des marchandises juste sont déterminants pour la réussite des producteurs de la Saskatchewan et pour l'industrie agricole. Le ministre Stewart a aussi demandé que des changements à long terme soient apportés au système de transport pour soutenir la croissance future.
     
  • Plus de médecins choisissent de rester en SaskatchewanLe gouvernement de la Saskatchewan fait des progrès en matière de rétention des médecins de famille formés dans la province, avec un taux ayant augmenté de 17 % au cours des trois dernières années. Grâce aux initiatives de recrutement et de rétention du gouvernement de la Saskatchewan, 650 médecins de plus qu'il y a neuf ans pratiquent actuellement dans la province.

Manitoba

  • Le Manitoba abolit des postes de direction au gouvernement – Le gouvernement du Manitoba a annoncé le 6 octobre qu'il allait éliminer 112 postes de cadres supérieurs grâce à l'attrition, aux départs à la retraite et à la réduction des effectifs. Les coupes se dérouleront en deux étapes finissant respectivement le 31 mars 2017 et le 31 décembre 2017. Une fois pleinement mises en oeuvre, ces mesures devraient permettre des économies annuelles d'au moins 10 millions de dollars.
     
  • La province publie les résultats de la consultation sur le marché de l'emploi – Des fonctionnaires provinciaux ont sillonné les routes du Manitoba au cours de l'été pour discuter d'emploi et de formation avec divers intéressés. Les priorités soulevées par les participants incluent la promotion des compétences et la formation des Autochtones, une plus grande accessibilité à l'emploi pour une variété de groupes comme les jeunes, les nouveaux arrivants et les travailleurs aînés ainsi que de l'information sur le marché de l'emploi de meilleure qualité et plus accessible.
     
  • Les consultations pour le budget 2017 débutent – Le ministre des Finances Cameron Friesen tiendra plusieurs consultations en personne afin d'entendre les opinions des citoyens sur les priorités budgétaires de la province. Les citoyens peuvent aussi se servir d'un site Web interactif qui comprend un outil interactif leur permettant d'établir leur propre version du budget provincial. Une série de questions sont posées aux participants à propos de leurs préférences pour le budget sur des sujets allant de la santé aux formalités administratives en passant par les infrastructures et l'innovation.
     
  • Des nouveaux fonds pour la formation des Autochtones – La ministre des Relations avec les municipalités Eileen Clarke a annoncé la conclusion d'une nouvelle entente de financement pluriannuelle avec le Collège Frontière pour garantir des activités d'apprentissage estivales aux étudiants autochtones. La province remettra plus de 160 000 dollars au Collège pour organiser des camps estivaux d'alphabétisation dans dix communautés des Premières Nations de la province.