Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Section III : Analyse des Programmes et des Services internes

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) oeuvre au développement et à la diversification de l'économie de l'Ouest canadien en aidant à mettre sur pied des entreprises novatrices concurrentielles à l'échelle mondiale tout en diversifiant l'assise économique de l'Ouest canadien au-delà des industries de ressources primaires.

En 2015-2016, DEO a travaillé à son résultat stratégique par l'entremise de trois programmes : Développement des entreprises et innovation; Croissance économique des collectivités; Politique, représentation et coordination. Il a axé ses efforts sur six secteurs prioritaires.

DEO établit des cibles annuelles pour l'ensemble des indicateurs de rendement des programmes et des sous-programmes de son Cadre de mesure de rendement (CMR)xvii ministériel. Il suit les progrès accomplis par rapport à ses cibles, en fonction, principalement, des résultats des projets de subventions et contributions en cours d'exercice. Le Ministère recueille également des renseignements sur plusieurs indicateurs de rendement autres que ceux du CMR afin d'appuyer la responsabilisation et la prise de décisions concernant les programmes.

Programmes

Programme 1.1 : Développement des entreprises et innovation

Description

Le programme Développement des entreprises et innovation appuie les entreprises, les industries et les organisations de recherche de l'Ouest canadien en vue de rehausser l'innovation, la productivité et la participation globale des entreprises. La fabrication à valeur ajoutée est renforcée par l'introduction de nouveaux produits et de nouvelles technologies ou par des innovations à des procédés existants, ainsi que par des efforts pour pénétrer les marchés internationaux et accroître les investissements dans l'Ouest canadien. Ce programme soutient en outre certains membres du Réseau de services aux entreprises de l'Ouest canadien et d'autres partenaires connexes qui offrent des services aux entreprises et assurent l'accès aux capitaux dans l'Ouest canadien, à l'appui d'un entrepreneuriat accru. Les paiements de transfert à l'appui de ce programme sont effectués au titre de l'Initiative pour les femmes entrepreneures et du Programme de diversification de l'économie de l'Ouest. Le soutien financier du Réseau Entreprises Canada est constitué de fonds d'exploitation et d'entretien.

Analyse du rendement du programme et leçons retenues

DEO utilise trois indicateurs pour mesurer les effets du programme Développement des entreprises et innovation : la valeur de l'activité commerciale internationale facilitée par DEO, le nombre de petites et moyennes entreprises qui augmentent leur marge brute et le nombre de cas où le droit à la protection de la propriété intellectuelle a été exercé.

En 2015-2016, la cible relative à la valeur de l'activité commerciale internationale facilitée par DEO était de 324 millions de dollars, et le résultat réel a été de 550 millions de dollars. La cible relative au nombre de cas où le droit à la protection de la propriété intellectuelle a été exercé était de 30, et le résultat réel a été de neuf. Dans le cas de ces deux indicateurs, l'écart est attribuable à la nature pluriannuelle des projets financés, et les résultats sont parfois atteints ou signalés plus tôt ou plus tard que prévu.

La cible relative à l'indicateur restant qui saisit le nombre de PME qui augmentent leur marge brute était de 514, et le résultat réel a été de 10. L'écart relatif à cet indicateur est attribuable à un projet pour lequel un objectif de 505 a été fixé, mais à l'égard duquel on n'a toujours pas signalé de résultats étant donné que la commercialisation est plus longue que prévu.

En outre, en 2015-2016, l'aide financière provenant de DEO a mené à l'embauche de 782 travailleurs qualifiés à la suite d'une formation ou d'une certification des compétences, à la formation de 621 employés hautement qualifiés et à des ventes de 38 millions de dollars dans la commercialisation de produits, de procédés, de services ou de technologie fondés sur le savoirxviii.

En 2015-2016, DEO a approuvé des crédits de 73 millions de dollars pour 76 projets de Développement des entreprises et d'innovation. Cela comprenait les projets subventionnés en vertu du Programme de diversification de l'économie de l'Ouest (PDEO)xix et de l'Initiative d'innovation dans l'Ouest (InnO)xx.

Dans le cadre du PDEO, le Ministère a approuvé 55 projets pour des demandeurs sans but lucratif et accordé 51,9 millions de dollars d'aide pour des investissements stratégiques dans l'écosystème de l'innovation de l'Ouest canadien, le raffermissement de l'engagement des PME de l'Ouest canadien sur les marchés internationaux et l'amélioration de l'accès à une main-d'oeuvre qualifiée. En 2015-2016, il a raffiné ses paramètres de programme, son formulaire de demande et son guide des demandeurs pour le deuxième cycle du PDEO, et a fourni des explications claires pour aider les demandeurs à présenter des propositions de projet solides et bien ciblées. Les projets du PDEO couvrent une gamme de secteurs : agroalimentaire, sciences de la vie, technologies de l'information et des communications, aérospatiale et défense, tourisme, etc.

DEO a aussi approuvé 21 projets dans le cadre de l'InnO, accordant ainsi 21 millions de dollars d'aide aux PME de l'Ouest canadien pour la commercialisation de nouveaux produits, procédés et services novateurs. Ces projets augmentent les avantages régionaux concurrentiels en couvrant une gamme de secteurs autres que les secteurs traditionnels, y compris les technologies propres, les technologies de l'information et des communications, la santé et les sciences de la vie.

Pour attirer des investissements étrangers dans l'Ouest, DEO a collaboré de près avec Affaires mondiales Canada à la mise en service du Bureau Investir au Canada et au lancement d'une nouvelle Stratégie de promotion commerciale. Il a joué un rôle de rassembleur auprès des organismes de développement régional en matière de commerce et d'investissement, et participé à des initiatives pilotées par Affaires mondiales Canada, par exemple des réunions avec des hauts fonctionnaires au sujet du Bureau Investir au Canada. En outre, le Ministère a assisté au Forum du marché du travail du Nord à LaRonge (Saskatchewan) en novembre 2015 pour rencontrer les principaux intervenants régionaux et discuter de questions de commerce international et de développement économique des Autochtones.

En 2015-2016, DEO a poursuivi la revitalisation du Réseau de services aux entreprises de l'Ouest canadien (RSEOC)xxi en mettant particulièrement l'accent sur les Organisations francophones à vocation économique. Le RSEOC a aussi intensifié ses efforts pour accroître la productivité, la compétitivité et la croissance des PME de l'Ouest canadien. DEO a collaboré avec les centres de services du Réseau Entreprises Canada dans l'Ouest canadien pour instaurer une nouvelle mesure de rendement et stratégie d'évaluation nationale pour que le Réseau Entreprises renforce la communication des résultats.

Le Ministère a effectué une évaluation de ses programmes de productivité et de croissance des entreprisesxxii. L'évaluation a permis de conclure que les programmes comblent un grand vide en finançant les PME pour qu'elles puissent attirer et conserver une main-d'oeuvre qualifiée grâce à un accès accru aux capitaux, à la formation en gestion, au développement des capacités et au resserrement de la collaboration entre les intervenants. Les clients ont dit que les projets financés ont donné des occasions de formation et créé des emplois. Trois recommandations destinées au Ministère sont issues de l'évaluation :

  1. continuer de relever et d'adopter des pratiques exemplaires pour accroître la pertinence continue des programmes de productivité et de croissance des entreprises;

  2. améliorer comment DEO mesure et communique les résultats à long terme afin d'accroître la capacité des programmes de productivité et de croissance des entreprises de documenter leur rendement;

  3. revoir les programmes de productivité et de croissance des entreprises de DEO pour en accroître la souplesse et la capacité d'adaptation.

DEO a préparé un plan d'action de la direction pour donner suite à ces recommandations.

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal des dépenses 2015-2016 Dépenses prévues
2015-2016
Autorisations totales pouvant être utilisées
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2015-2016 Écart
(réelles moins prévues) 2015-2016
100 520 050 100 520 050 104 690 346 97 298 416 (3 221 634)

 

Ressources humaines (équivalents temps plein) [ETP])
Prévu
2015-2016
Réel
2015-2016
Écart
2015-2016
(réel moins prévu)
111 99 (12)

Remarque : Le nombre réel d'ETP réels est inférieur au nombre prévu en raison de la mise en oeuvre d'une stratégie ministérielle de révision et de rationalisation des fonctions qui permettra de faire des gains d'efficience.

Résultats du rendement
Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels
Les PME de l'Ouest canadien participent au commerce international. Valeur de l'activité commerciale internationale facilitée par DEO 325 millions 550 millions
Les PME de l'Ouest canadien sont compétitives. Nombre de PME dont la marge brute augmente 514 10
Les PME de l'Ouest canadien sont novatrices. Nombre de cas où la protection du droit de propriété intellectuelle a été invoquée 30 9

Programme 1.2 : Croissance économique des collectivités

Description

Le programme Croissance économique des collectivités comprend des initiatives de développement économique qui aident les collectivités à faire avancer leur économie, à s'adapter aux situations économiques changeantes et difficiles et à se redresser après un ralentissement économique. Ce résultat est obtenu grâce au financement direct de projets et à la prestation de soutien financier aux organisations prenant part au Programme de développement des collectivités (PDC). Ce programme aide en outre les collectivités à évaluer leurs forces, leurs faiblesses, leurs débouchés et leurs possibilités de nouvelle activité économique, ainsi qu'à concevoir et à mettre en oeuvre des plans de développement communautaire. Les paiements de transfert à l'appui de ce programme sont effectués au titre du Programme de diversification de l'économie de l'Ouest et du Programme de développement des collectivités.

Analyse du rendement du programme et leçons retenues

DEO suit trois indicateurs pour saisir les retombées du programme Croissance économique des collectivités : la croissance des ventes des PME, le nombre de collectivités bénéficiaires des projets de Croissance économique des collectivités et le nombre de collectivités bénéficiaires d'investissements fédéraux dans leurs infrastructures publiques.

En 2015-2016, DEO a presque atteint ou dépassé les résultats réels par rapport à deux cibles fixées pour les indicateurs liés au programme Croissance économique des collectivités. La cible relative à la croissance des ventes des PME était de 10,0 %, et le résultat réel a été de 9,9 %. La cible relative au nombre de collectivités bénéficiaires des projets de Croissance économique des collectivités était de 1 175, et le résultat réel a été de 1 468. Pour ce qui est de l'indicateur relatif à l'infrastructure, la cible et le résultat réel ne s'appliquent pas à cette année-ci; les résultats sont attendus à compter de l'année prochaine.

DEO a continué d'appuyer le développement des compétences et des entreprises autochtones dans l'industrie énergétique de la côte Ouest en servant d'agent d'exécution de six projets préalablement approuvés pour 4 millions de dollars dans le cadre de l'Initiative sur les partenariats stratégiques (IPS). Un nouveau financement de 4 millions de dollars de l'IPS a été approuvé pour la réalisation d'une nouvelle Initiative sur l'énergie propre pour les Autochtones (IEPA) en Colombie-Britannique. L'IEPA appuiera les économies et les collectivités autochtones en permettant l'élaboration de projets d'énergie propre, la création d'entreprises et d'emplois, des investissements directs supplémentaires et l'accroissement de la propriété, le partage des revenus et l'emploi local par des activités d'évaluation et de surveillance de l'environnement.

En outre, DEO a continué d'appuyer les communautés de langue officielle en situation minoritaire de l'Ouest canadien dans le cadre de la Stratégie du gouvernement du Canada pour les langues officielles, c'est-à-dire la Feuille de route pour les langues officielles du Canada (2013–2018)xxiii . En 2015-2016, il a approuvé six nouveaux projets dans le cadre de l'Initiative de développement économiquexxiv pour un total de 1,2 million de dollars de financement de DEO. Ces projets appuient la capacité de développement économique des collectivités francophones par la bonification des programmes de formation, des services de tourisme et des incubateurs d'entreprises pour les entrepreneurs francophones.

Les SADCxxv ont poursuivi la mise en oeuvre des décisions sur la revitalisation des SADC dans le cadre des accords de contribution triennaux conclus avec la majorité des SADC de l'Ouest. Le réseau revitalisé des SADC met toujours l'accent sur les activités qui maximisent l'effet économique des membres des SADC dans l'Ouest canadien et qui correspondent aux priorités du gouvernement du Canada et de DEO. On a également cette année lancé le portail Web de DEO, qui permet aux SADC d'envoyer au Ministère, par une interface en ligne, les données sur les cibles et les rapports trimestriels.

Une analysexxvi a comparé les données envoyées par les SADC au sujet de leurs clients pour 2015-2016 à celles d'entreprises de taille semblable établies dans des localités semblables tirées de la base de données de Statistique Canada. Elle a révélé que les SADC avaient connu un rendement remarquable au cours des années précédentes :

  • Croissance de l'emploi : Au chapitre de l'emploi, les entreprises aidées par les SADC ont eu un taux de croissance composé de 7,7 % par année comparativement à 2,2 % pour les entreprises n'ayant pas reçu la même aide de 2008 à 2013.
  • Croissance des ventes : Au chapitre des ventes, les entreprises aidées par les SADC ont connu un taux de croissance composé de 9,9 % comparativement à 3,7 % pour les entreprises n'ayant pas reçu la même aide entre 2008 et 2013.
  • Longévité des entreprises : Les entreprises aidées par les SADC ont affiché une plus grande longévité que les entreprises d'un groupe comparable, surtout à long terme. Le taux de survie après 5 ans des entreprises aidées par les SADC était de 66 %, comparativement à 45 % pour les entreprises n'ayant pas reçu cette aide.
  • Diversification sectorielle : Les SADC accordent des prêts à une clientèle légèrement moins diversifiée que le groupe comparable.

En mai 2015, DEO a lancé un appel de propositions pour les entreprises intéressées à participer au Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150; il a approuvé 469 projets, pour un total de 46,1 millions de dollars. Le Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150xxvii s'inscrit dans Canada 150 xxviii, célébration organisée par le gouvernement du Canada pour marquer le 150e anniversaire de la Confédération. Le budget de 2015 réservait 150 millions de dollars sur deux ans, à compter de 2016-2017, aux organismes de développement régional du Canada, qui fourniront une aide financière supplémentaire aux collectivités de l'ensemble du pays. DEO est responsable de l'administration du programme dans l'Ouest canadien.

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal
des dépenses
2015-2016
Dépenses prévues
2015-2016
Autorisations totales pouvant être utilisées
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2015-2016 Écart (réelles moins prévues) 2015-2016
34 862 792 34 862 792 35 071 380 35 240 300 377 508

 

Ressources humaines (ETP)
Prévu
2015-2016
Réel
2015-2016
Écart
2015-2016
(réel moins prévu)
35 38 3

 

Résultats du rendement
Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels
Les collectivités de l'Ouest canadien ont des entreprises solides Croissance des ventes des PME 10,0 % 9,9 %*
Les collectivités de l'Ouest canadien ont des capacités de développement socioéconomique Nombre de collectivités qui bénéficient des projets de croissance économique des collectivités 1 175 1 468
Les collectivités de l'Ouest canadien ont l'infrastructure publique nécessaire pour soutenir la croissance économique Nombre de collectivités qui bénéficient des investissements fédéraux dans l'infrastructure publique s.o. s.o.

* De 2008 à 2013, les SADC ont aidé des entreprises à se développer à un taux de croissance composé de 9,9 % comparativement à 3,7 % pour les entreprises n'ayant pas reçu la même aide. D'après les données de la sixième série (2008-2013) fournies par le Centre des projets spéciaux sur les entreprises, Statistique Canada, juillet 2016.

Programme 1.3 : Politique, représentation et coordination

Description

Créé au titre de la Loi sur la diversification de l'économie de l'Ouest canadien, le programme Politique, représentation et coordination habilite le ministre à promouvoir les intérêts de l'Ouest canadien en élaborant des politiques et des programmes, ainsi qu'en établissant des relations de coopération avec des intervenants clés. Les efforts relatifs au programme Politique, représentation et coordination permettent à DEO de représenter les intérêts de l'Ouest canadien, ce qui se traduit par des stratégies, des politiques et des programmes efficaces qui répondent aux besoins en matière de développement économique, de chapeauter les activités de collaboration aux échelles fédérale et intergouvernementale, de manière à tirer profit de possibilités clés de croissance et de diversification à long terme dans les domaines de compétence fédérale ou fédérale provinciale, et de mener des activités de recherche et d'analyse sur lesquelles se fonderont les décisions relatives aux politiques et aux programmes. Les paiements de transfert à l'appui de ce programme sont effectués au titre du Programme de diversification de l'économie de l'Ouest.

Analyse du rendement du programme et leçons retenues

DEO retouche et recentre continuellement son programme Politique, représentation et coordination pour l'adapter aux priorités changeantes des Canadiens de l'Ouest. Par l'analyse économique de même que par l'engagement auprès des partenaires et intervenants clés, DEO s'emploie à centrer les priorités sur les besoins du milieu des affaires de l'Ouest canadien. D'après le dernier sondage du programme Politique, représentation et coordinationxxix, réalisé en mars 2014 auprès des intervenants clés, plus de 80 % de ceux-ci étaient d'avis que les activités de DEO se sont traduites par des politiques ou des programmes qui favorisaient le développement économique dans l'Ouest canadien et que le Ministère devait accroître ses efforts de communication et mieux informer les intervenants sur les activités et les réussites du Ministère.

En 2015–2016, DEO a coordonné 29 initiatives, programmes et politiques de développement économique et a entrepris 27 initiatives qui amélioraient l'accès aux occasions de marchés publics s'offrant aux PME de l'Ouest canadien.xxx

Par son rôle de représentation et de coordination, DEO a réussi à mobiliser les intervenants clés pour exploiter les occasions économiques croissantes dans l'Ouest canadien. Ainsi, en avril 2015, DEO a tenu le deuxième Forum sur l'innovation dans l'Ouestxxxi à Vancouver (Colombie-Britannique) en collaboration avec l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, Mitacs et la Corporation commerciale canadienne. Grâce à cet événement, les industries de l'aérospatiale, de la marine, de la défense et de la sécurité de l'Ouest canadien ont été mises au courant d'occasions d'investissement, de partenariat et d'affaires axées sur l'innovation. Le Forum a attiré plus de 600 participants représentant 350 organisations. Il a offert un Marché de l'innovation mettant en lumière les programmes fédéraux et provinciaux d'aide à l'innovation ainsi qu'un Salon de l'innovation montrant les nouvelles technologies, et a facilité plus de 270 réunions de représentants d'entreprises entre eux et avec des représentants du gouvernement. Selon un sondage, 97,2 % des participants considèrent que le Forum a atteint ou dépassé les attentes, et 100% affirment que, compte tenu de leur expérience, ils assisteront à d'autres événements organisés par DEO.

Pour améliorer la capacité d'accès au capital dans l'Ouest canadien, DEO a organisé un dialogue sur l'accès au capital pour les intervenants du secteur public en marge du Banff Venture Forum, en septembre 2015. La discussion a aidé les participants à mieux comprendre les programmes et services des autres intervenants de même que les problèmes d'accès au capital que vivent les PME de l'Alberta et de l'Ouest canadien. Les participants ont aimé pouvoir se rencontrer, parler de la conjoncture changeante et de ce qu'elle signifie pour les PME, et continuer de travailler ensemble pour obtenir que les PME obtiennent le financement dont elles ont besoin pour croître et prospérer.

En juin 2015, DEO a approuvé l'établissement d'un guichet unique de la zone franche à Regina. Ces guichets facilitent la coordination des programmes et des services gouvernementaux liés au commerce international. L'Ouest compte maintenant quatre guichets de la zone franche dans des bureaux intérieurs : Winnipeg, Regina, Calgary et Edmonton.

À l'appui de sa priorité Croissance économique pour les Autochtones, DEO, en partenariat avec Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC), a accueilli le deuxième Forum sur le développement économique des Autochtones de la Saskatchewan en décembre 2015. Environ 140 personnes ont assisté à ce forum, qui a présenté à 90 représentants économiques et entreprises autochtones des occasions de marchés publics du gouvernement fédéral, des sociétés d'État provinciales et des sociétés d'extraction minière et de construction basées en Saskatchewan. DEO étudie les possibilités de collaboration future avec AANC.

En recueillant des renseignements sur le terrain et en effectuant des analyses économiques, DEO cerne les principaux enjeux et appuie les discussions stratégiques et la prise de décisions aux échelons ministériel et national afin de saisir les occasions qui s'offrent à l'économie régionale et de cerner les difficultés connexes. Par exemple, DEO recueille des renseignements et fournit des conseils stratégiques liés aux principales priorités, y compris en matière de commerce et investissement, d'innovation, de croissance économique des Autochtones et d'approvisionnement fédéral en matière de défense qui éclairent et défendent directement le point de vue de l'Ouest canadien dans le processus décisionnel national. La recherche approfondie que DEO a menée sur les tendances économiques, les occasions et les défis dans le monde, au Canada et dans l'Ouest canadien, recherche qui a aidé à éclairer la haute direction sur les enjeux clés et à établir le cadre de discussion et de développement de la politique à moyen terme du Ministère constitue un autre exemple. DEO a aussi élaboré un Diagnostic de technologie de rupture pour donner une vue d'ensemble des principales capacités de technologie de rupture (p. ex. matériaux avancés, stockage d'énergie et mégadonnées) présentes dans l'Ouest canadien. Le diagnostic a permis de dégager des renseignements statistiques, de tracer le profil des organismes de recherche clés, et de mettre en lumière les investissements du secteur privé et de DEO pour certaines technologies émergentes. Il a aussi donné une vue d'ensemble statistique approfondie de la science et de la technologie dans l'Ouest canadien.

 

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal
des dépenses
2015-2016
Dépenses prévues
2015-2016
Autorisations totales pouvant être utilisées
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2015-2016 Écart (réelles moins prévues) 2015-2016
10 145 094 10 145 094 10 471 837 8 922 602 (1 222 492)

Remarque : Les dépenses réelles sont inférieures aux prévisions en raison d'une réaffectation de fonds à d'autres priorités ministérielles.

 

Ressources humaines (ETP)
Prévu
2015-2016
Réel
2015-2016
Écart
2015-2016
(réel moins prévu)
58 56 (2)

 

Résultats liés au rendement
Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels
Politiques qui renforcent l'économie de l'Ouest canadien Pourcentage des intervenants clés qui sont d'avis que les activités de DEO ont amené des politiques qui appuient le développement économique de l'Ouest canadien 90 % 82,7 %xxxii
Programmes qui renforcent l'économie de l'Ouest canadien Pourcentage des intervenants clés qui sont d'avis que les activités de DEO ont amené des programmes qui appuient le développement économique de l'Ouest canadien 90 % 87,0 %xxxiii

Services internes

Description

Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérées de façon à répondre aux besoins liés aux programmes et aux autres obligations générales d'une organisation. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources qui s'appliquent à l'ensemble d'une organisation, et non celles fournies uniquement à un programme donné. Ces groupes d'activités sont les suivants : services de gestion et de surveillance; services de communication; services juridiques; services de gestion des ressources humaines; services de gestion financière; services de gestion de l'information; services des technologies de l'information; services immobiliers; services de gestion du matériel; services des acquisitions.

Analyse du rendement du programme et leçons retenues

En 2015-2016, DEO a entrepris une série d'initiatives pour créer un milieu de travail doté de technologies et de systèmes permettant de donner suite aux buts d'Objectif 2020xxxiv du gouvernement du Canada, soit améliorer la prestation des services, optimiser les ressources et maintenir une organisation efficiente et très performante. Ainsi, en septembre 2015, DEO a effectué sa migration au nouveau système de courriel normalisé du gouvernement du Canada par l'entremise de l'Initiative de transformation des services de courriel. Services partagés Canada a piloté ce projet pour normaliser les services de courriel à l'échelle du gouvernement du Canada en regroupant plus de 100 systèmes de courriel différents en un seul. Avec Microsoft Exchange comme base et Outlook comme interface, l'Initiative réduit le double emploi et le chevauchement, maximise les ressources, accroît la collaboration et réduit le risque de cyberattaques.

En outre, DEO a réalisé d'importants travaux de développement de systèmes avec la création du portail DEO, en plus de mettre en oeuvre des améliorations au système interne de gestion des relations du Ministère, pour appuyer la saisie des cibles et des données sur les résultats venant des organisations du RSEOC. Le portail augmente l'efficience et permet la communication électronique des données de rendement directement au personnel de DEO à partir des SADC, des Organisations francophones à vocation économique et des IFE. Il y a également eu des séances de formation à l'échelle des régions pour le personnel des organisations et de DEO afin de maintenir l'uniformité d'exécution du programme et l'aide directe pendant la mise en oeuvre. Le nouveau système a facilité la mise en oeuvre des efficiences qu'ont permis les efforts de revitalisation du RSEOC; il améliorera grandement les capacités de reddition de comptes sur les cibles et les résultats pour ces organisations et pour DEO. Le Ministère poursuit également son engagement et son partenariat avec les autres organismes de développement régional en vue de la création d'un système commun de subventions et contributions qui permettra de réaliser des efficiences de programme.

En novembre 2015, après la modernisation de ses bureaux de Saskatoon, DEO a entrepris de moderniser ses bureaux d'Edmonton et d'Ottawa en fonction des normes Milieu de travail 2.0 du gouvernement du Canada, qui encourage les employés à travailler avec intelligence d'une façon saine et écologique pour mieux servir les Canadiens. Ainsi, chaque membre du personnel obtiendra une surface de travail à hauteur ajustable et suivra une formation sur l'ergonomie au bureau, ce qui permettra de créer un milieu de travail actif. Celui-ci devrait favoriser la collaboration et la mobilisation entre les employés dans l'ensemble des bureaux, et faciliter la mise en commun du savoir entre les unités de DEO.

En outre, le Ministère continue d'investir dans la vidéoconférence, les outils Web et les autres technologies de connectivité sans fil pour en accroître l'utilisation dans les réunions interrégionales, les séances de formation et les activités quotidiennes. Cela aligne DEO sur la stratégie du gouvernement sur la modernisation des milieux de travail et Destination 2020.

DEO participe à la Stratégie fédérale de développement durable et contribue à l'atteinte des objectifs du Programme d'écologisation des opérations gouvernementales par l'intermédiaire du programme Services internes. Le Ministère contribue aux domaines cibles suivants du thème IV de la Stratégie (Réduire l'empreinte environnementale – en commençant par le gouvernement) : déchets électroniques, réduction du nombre d'unités d'impression, consommation de papier, réunions écologiques et achats écologiques. Pour en savoir plus sur la Stratégie ministérielle de développement durable de DEO, consultez la liste des tableaux de renseignements supplémentaires à la Section III.

Ressources financières budgétaires (en dollars)
Budget principal
des dépenses
2015-2016
Dépenses prévues
2015-2016
Autorisations totales pouvant être utilisées
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées) 2015-2016 Écart (réelles moins prévues) 2015-2016
14 385 978 14 385 978 14 885 812 14 230 056 (155 922)

 

Ressources humaines (ETP)
Prévu
2015-2016
Réel
2015-2016
Écart
2015-2016
(réel moins prévu)
102 94 (8)