Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Contexte organisationnel

Raison d’être

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO) a le mandat de promouvoir le développement et la diversification de l’économie de l’Ouest canadien et de faire valoir les intérêts de cette région dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques, des programmes et des projets économiques nationaux. Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique est responsable de l’organisation.

Le Ministère exerce ses activités selon les dispositions de la Loi sur la diversification de l’économie de l’Ouest canadien, qui est entrée en vigueur le 28 juin 1988. Il est responsable du développement régional dans l’Ouest canadien, mandat dont il s’acquitte en élaborant et en favorisant des politiques, des programmes et des activités économiques en vue de promouvoir la croissance économique.

Responsabilités

Le mandat de DEO, tiré de la Loi sur la diversification de l’économie de l’Ouest canadien, consiste à soutenir et à diversifier l’économie de l’Ouest canadien. Ce vaste mandat permet au Ministère de mettre en place des initiatives et des programmes diversifiés pour aider la population de l’Ouest canadien à mettre sur pied des entreprises et des collectivités dynamiques, concurrentielles et novatrices.

La vision de DEO est d’être le maître d’oeuvre de l’établissement d’une économie diversifiée dans l’Ouest canadien qui repose sur des entreprises et des collectivités dynamiques, concurrentielles et novatrices.

Grâce à ses bureaux établis dans chaque province de l’Ouest et à son Administration centrale à Edmonton, DEO représente efficacement le gouvernement fédéral en promouvant le développement économique dans l’Ouest canadien. Son assise dans l’Ouest permet au Ministère de favoriser, dans la région, d’importants partenariats avec des organisations économiques et communautaires, des établissements de recherche et d’enseignement universitaire, des groupes autochtones ainsi que les provinces et les municipalités. DEO collabore aussi avec d’autres organismes de développement régional dans le but d’effectuer des investissements stratégiques misant sur les avantages régionaux compétitifs.

Ces liens permettent au Ministère de cerner et d’appuyer les possibilités économiques de la région en plus d’orienter ses investissements dans l’intérêt de l’économie de l’Ouest canadien. En outre, grâce aux liens solides qu’il a établis avec les ministères fédéraux partout au Canada et son bureau d’Ottawa, DEO veille à ce que les intérêts et les perspectives de l’Ouest canadien soient pris en compte dans l’élaboration des politiques et la prise des décisions nationales.

DEO contribue de façon importante à la prospérité de l’économie de l’Ouest canadien et s’emploie à aider l’Ouest à mettre à profit ses forces économiques traditionnelles tout en appuyant la transition vers une économie diversifiée. DEO continuera de tirer le maximum des possibilités offertes et de mettre en oeuvre des stratégies d’atténuation des risques et d’adaptation aux changements dans un environnement économique et stratégique dynamique et complexe.

DEO concentre ses activités dans trois secteurs de programme :

Développement des entreprises et innovation : DEO aide les petites et moyennes entreprises (PME) à se développer et à croître, à créer des emplois, à élargir leur marché, à augmenter leurs exportations et à devenir plus innovatrices et plus productives. Le Ministère aide les PME dans le cadre de leurs activités internationales et s’efforce d’attirer des investissements dans la région et d’aider les PME de l’Ouest à accéder aux possibilités de marchés publics. De plus, DEO favorise le développement et la croissance de l’économie du savoir en renforçant les capacités d’innovation et en appuyant la commercialisation de produits, de procédés et de services fondés sur le savoir.

Croissance économique des collectivités : DEO aide les collectivités de l’Ouest canadien à soutenir leurs économies locales et à s’adapter aux situations économiques changeantes par l’entremise des programmes ministériels et par la mise en oeuvre d’initiatives nationales au nom du gouvernement fédéral. DEO aide également les organisations communautaires qui fournissent aux entrepreneurs de cette région les renseignements, la formation et les prêts dont ceux-ci ont besoin pour lancer et développer leur entreprise.

Politique, représentation et coordination : DEO trouve des occasions de renforcer l’économie de l’Ouest canadien et de coordonner des activités, des politiques et des programmes de développement économique dans cette région. DEO s’efforce d’établir des relations stratégiques avec d’importants décideurs au Canada et collabore avec l’industrie de l’Ouest canadien en vue de l’obtention de contrats d’approvisionnement fédéraux relatifs à la défense.

DEO appuie la diversification économique régionale et la croissance inclusive en investissant dans des projets du Programme de diversification de l’économie de l’Ouest (PDEO) dans les domaines de l’innovation, du développement des entreprises, de la croissance économique des collectivités et de la politique, de la représentation et de la coordination. Le PDEO accorde du financement à des organismes sans but lucratif pour les aider à mener des projets qui appuient directement une (ou plusieurs) des six priorités organisationnelles du Ministère. Grâce à l’Initiative d’innovation dans l’Ouest (InnO)vi, qui s’inscrit dans ce programme, DEO offre aux PME des contributions remboursables pour les aider à commercialiser des projets, des services et des procédés fondés sur le savoir. L’InnO a constitué un outil important pour aider les PME de l’Ouest à accélérer le processus de commercialisation et à stimuler l’investissement du secteur privé.

DEO soutient également le Réseau de services aux entreprises de l’Ouest canadien (RSEOC), lequel réunit plusieurs organisations indépendantes qui fournissent une gamme de services de création et de développement de petites entreprises dans l’Ouest. Les membres du RSEOC comprennent le Réseau Entreprises Canada, les Sociétés d’aide au développement des collectivités, l’Initiative pour les femmes entrepreneurs, les Organisations francophones à vocation économique, le Réseau de services aux entreprises autochtones et le Programme d’aide aux entrepreneurs ayant une incapacité.

En outre, DEO assure des services aux intervenants de l’Ouest canadien par la mise en oeuvre d’initiatives nationales au nom du gouvernement fédéral dans l’Ouest canadien. Ces initiatives comprennent le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 pour la rénovation, l’expansion et l’amélioration des infrastructures communautaires existantes, l’Initiative sur les partenariats stratégiques, qui coordonne les investissements faits par le gouvernement du Canada pour stimuler la participation autochtone aux occasions de développement économique, ainsi que l’Initiative de développement économique, qui vise à soutenir les entreprises et le développement économique dans les collectivités francophones de l’Ouest canadien.

 

Résultats stratégiques et architecture d’alignement des programmes

En 2015-2016, l’Architecture d’alignement des programmes de DEO comprenait les programmes et sous-programmes suivants, qui ont contribué à l’atteinte de son résultat stratégique, ce qui permet à l’Ouest canadien de continuer de contribuer grandement au succès économique du Canada. On trouvera de l’information détaillée sur chaque programme de DEO à la section III : Analyse des Programmes et Services internes.

1. Résultat stratégique : Une économie diversifiée et en croissance dans l’Ouest canadien

  • 1.1    Programme : Développement des entreprises et innovation
     
    • 1.1.1     Sous-programme : Commerce, investissement et accès aux marchés
    • 1.1.2     Sous-programme : Productivité et croissance des entreprises
    • 1.1.3     Sous-programme : Constitution des capacités en matière d’innovation
    • 1.1.4     Sous-programme : Commercialisation de la technologie
       
  • 1.2    Programme : Croissance économique des collectivités
     
    • 1.2.1     Sous-programme : Programmes d’infrastructure
    • 1.2.2     Sous-programme : Développement des collectivités
    • 1.2.3     Sous-programme : Programme de développement des collectivités
    • 1.2.4     Sous-programme : Initiatives économiques ciblées
       
  • 1.3    Programme : Politique, représentation et coordination
     
    • 1.3.1     Sous-programme : Représentation et coordination
    • 1.3.2     Sous-programme : Analyse économique
       
  • Services internes

Environnement opérationnel et analyse des risques

L’Ouest canadien contribue grandement à l’économie canadienne globale puisqu’il a fourni 38 % de la production économique réelle du Canada en 2015. Après avoir connu la meilleure croissance économique au pays dans les cinq années précédentes, l’Ouest canadien a vu son économie se contracter de 0,9 % en 2015 tandis que l’économie nationale progressait de 0,8 %. La croissance économique et la prospérité de l’Ouest canadien restent essentiellement axées sur les ressources naturelles, et la région a souffert du ralentissement économique provoqué par la faiblesse des prix de produits de base, particulièrement le pétrole. Les provinces de l’Ouest ont connu des expériences très divergentes. L’Alberta et la Saskatchewan, particulièrement riches en ressources, ont vécu des ralentissements économiques, tandis que la Colombie-Britannique et le Manitoba, où les ressources sont moins abondantes, ont profité d’une croissance de leur produit intérieur brut (PIB) plus marquée que celle du reste du Canadavii. S’il est vrai que les ressources naturelles de l’Ouest forment toujours une solide base pour sa croissance économique future, il n’en demeure pas moins que la léthargie des produits de base a mis au jour un certain nombre de problèmes fondamentaux qui fragilisent les perspectives économiques à long terme de l’Ouest canadien.

Par rapport à leurs concurrents internationaux, les entreprises de l’Ouest canadien souffrent d’une faible compétitivité et d’une productivité insuffisante, situation en partie attribuable à des taux lents d’adoption de nouvelles technologies et de nouvel équipementviii. Cela est en partie attribuable aux faibles niveaux de financement par capital de risque observés dans l’Ouest canadien. Les entreprises en démarrage et entreprises innovatrices dans l’Ouest ont eu plus de difficultés à trouver un financement suffisant pour leurs priorités de commercialisation de la technologie; ce manque de financement est particulièrement marqué chez les sociétés en phase de démarrage. En 2015-2016, DEO a investi dans des projets et des activités qui ont aidé les entreprises à augmenter leur productivité et leur compétitivité par le développement, la commercialisation et l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux processus commerciaux.

Les entreprises de l’Ouest canadien doivent également relever le défi que représentent un petit marché national et une concurrence mondiale de plus en plus forte. Pour garantir la prospérité économique, il est essentiel d’augmenter les débouchés commerciaux. Pour aider les entreprises de l’Ouest canadien à demeurer concurrentielles dans une économie mondiale, DEO a travaillé avec des PME, des associations industrielles et des établissements de recherche pour améliorer l’accès aux chaînes de valeur mondiales, renforcer les partenariats internationaux et favoriser l’investissement étranger direct en vue d’améliorer l’accès aux marchés internationaux des produits et services de l’Ouest canadien.

En 2015-2016, DEO a revu ses projets pour vérifier les incidences éventuelles que la chute des prix du pétrole et du taux de change en dollars américains pourrait avoir sur la viabilité et les produits à livrer des projets. En communiquant continuellement avec les intervenants, DEO a pris connaissance des difficultés auxquelles font face certains de ses bénéficiaires de projets, par exemple une baisse de la demande de services et de technologies, la perte de partenaires, le manque d’accessibilité des fonds et la hausse du coût des biens et services provenant des États-Unis. DEO a continué de suivre les projets et, là où il y avait lieu, à explorer diverses solutions d’atténuation pour faciliter l’avancement des projets.

Malgré la faiblesse actuelle de l’économie liée au pétrole, l’Ouest canadien a de nombreuses perspectives économiques. La région a des grappes d’entreprises concurrentielles à l’échelle internationale dans des secteurs émergents, comme les technologies propres et l’énergie propre, les matériaux nouveaux et composites, la nanotechnologie, la biotechnologie, les technologies de l’information et de la communication et la production de logiciels ainsi que l’aérospatiale et la télédétection. Le climat économique actuel présente des défis de même que des occasions pour les provinces de l’Ouest, qui peuvent mener des activités novatrices ainsi que développer et améliorer leurs capacités en dehors des secteurs traditionnels. En 2015-2016, DEO a continué de faire fonction d’éclaireur, de rassembleur et d’investisseur stratégique pour favoriser la création d’entreprises de l’Ouest novatrices, y compris dans les industries émergentes.

Par l’élaboration de ses politiques et programmes, DEO continue d’appuyer les priorités du gouvernement du Canada, établies dans les lettres de mandat des ministres et le budget de 2016. Ces priorités comprennent la contribution au Programme d’innovation du Canada, la promotion des technologies propres, l’aide aux entreprises à fort potentiel et la promotion du développement économique et des emplois pour les Autochtones. Ces priorités offrent des occasions de croissance et de diversification de l’économie de l’Ouest canadien, particulièrement dans les principaux secteurs émergents, tout en permettant de maintenir les forces traditionnelles.

DEO veille à ce que les priorités ministérielles et du gouvernement du Canada soient atteintes, et ce, en atténuant ses risques externes grâce à des investissements stratégiques et en collaborant et en se réunissant avec des intervenants clés.

Principaux risques

Risque Stratégie d'attenuation du risque Lien avec les programmes de l'organisation

Faible compétitivité et productivité insuffisante dans l’Ouest canadien

  • Approbation de 55 projets du PDEO et investissement total de 52 millions de dollars de DEO pour améliorer le développement des entreprises par des activités comme l’adoption de saines pratiques de gestion et d’affaires ou de technologie, et la formation débouchant sur l’embauche d’une main-d’oeuvre qualifiée.
  • Approbation de 21 projets de l’InnO et investissement total de 21 millions de dollars de DEO pour mettre sur le marché des produits, procédés et services novateurs fondés sur la technologie.

Développement des entreprises et innovation

Marché intérieur limité et accroissement de la concurrence internationale pour les entreprises de l’Ouest canadien

  • Approbation de 14 nouveaux projets dans le cadre du sous-programme Commerce, investissement et accès aux marchés grâce à 11 millions de dollars de financement de DEO.
  • Collaboration avec les PME et les associations industrielles de l’Ouest canadien pour améliorer l’accès aux chaînes de valeur mondiales en appuyant des projets qui contribuent à l’avancement des secteurs de l’aérospatiale et de la défense dans le cadre d’événements internationaux et d’événements rassembleurs pour mettre les fournisseurs en contact avec les entreprises mondiales.

Développement des entreprises et innovation