Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Section 4 : Rendement – Atteinte des résultats escomptés

4.1 Constatations générales

De nombreux projets étaient toujours en cours, mais dans la plupart des cas, des progrès notables ont été réalisés par rapport à l’atteinte des objectifs de rendement qui avaient été fixés. Plusieurs projets portaient sur la formation professionnelle et un meilleur accès à des ressources humaines adéquatement formées, dont l’acquisition de nouvelles compétences et l’embauche de travailleurs autochtones. De nombreux promoteurs de projets ont indiqué que d’autres personnes, entreprises ou organisations avaient également tiré profit de leur projet; ces autres bénéficiaires (p. ex., des participants) avaient notamment pris part à une formation dans les domaines de la marine industrielle, de l’exploitation minière, du secteur pétrolier et gazier et en ce qui concerne le développement des petites entreprises pour les Autochtones. Lorsqu’ils ont été questionnés sur la réussite de leur interaction avec les promoteurs, 95 % des participants ont déclaré avoir atteint leurs objectifs et que cela avait permis à leur organisation d’acquérir une meilleure part de marché ou une meilleure position concurrentielle, d’obtenir de l’information sur des initiatives futures et de maintenir ou de conclure des partenariats et des ententes.

Les représentants ministériels ont également pu cerner des répercussions positives inattendues, telles qu’une sensibilisation accrue à la productivité des entreprises parmi les PME (p. ex., la production allégée) et aux programmes ministériels (p. ex., les projets de développement des compétences menés avec succès ont entraîné une demande accrue de la part d’autres groupes). Peu de représentants ministériels sont parvenus à relever des répercussions négatives à la suite des programmes, outre l’accent moindre placé notamment sur le développement des compétences, ce qui limitait les investissements possibles pour d’autres types de projets axés sur les PME.

Facteurs favorables ou obstacles à la réussite

Les participants au sondage ont énuméré des facteurs de réussite comme la collaboration entre l’industrie et d’autres partenaires de projet, des projets menés au moment opportun (c’est-à-dire des projets qui correspondent à la demande et qui sont harmonisés avec les priorités du gouvernement) et l’aide reçue de différents ordres de gouvernement. Les informateurs clés ont souligné quelques facteurs favorables supplémentaires comme la mobilisation d’autres sources de financement; l’engagement de l’industrie et des partenaires; une efficacité dans la diligence raisonnable, la sélection et la surveillance des projets; et une harmonisation avec les priorités provinciales. Les participants du groupe de discussion ont soulevé des facteurs favorables similaires (c’est-à-dire, autres sources de financement, engagement des partenaires et conformité), ainsi que la flexibilité en ce qui a trait aux types de projet et à la mise en œuvre des projets. Plus particulièrement, la facilité de communication avec le personnel ministériel lors de l’ajustement des projets a favorisé la réussite des projets et la réceptivité des programmes à l’égard des besoins de l’industrie.

Les participants à l’enquête ont déclaré que les principaux obstacles à la réussite des projets étaient les échéanciers serrés pour la réalisation des projets; une définition étroite des coûts admissibles; et les défis liés à l’évaluation, à l’acquisition et à l’apprentissage d’une nouvelle technologie. Certains informateurs clés ont mentionné des obstacles tels que le manque de volonté des entreprises à investir dans la productivité ou la croissance des entreprises, et la fragilité de l’économie à la suite du ralentissement de 2008. Les participants du groupe de discussion ont souligné que la difficulté d’obtenir un financement complémentaire à long terme (p. ex., de deux à cinq ans) avait freiné le succès de certains projets. Les projets plus courts (p. ex., de un à deux ans) ont entravé leur capacité à poursuivre sur la lancée ou à générer des répercussions à long terme. Les participants du groupe de discussion ont mentionné que certaines communautés ou organisations n’étaient pas disposées à établir des partenariats et que certains promoteurs étaient incapables de payer leur personnel et les coûts initiaux avant d’avoir reçu le remboursement du Ministère.

Un bon nombre des commentaires soulevés par les informateurs clés et les participants du groupe de discussion concernaient la prestation des programmes de DEO avant l’introduction du processus d’appel de propositions du PDEO. Ce nouveau processus a permis de répondre à certaines des préoccupations soulevées.

4.2 Mesure du rendement

Afin de mettre davantage l’accent sur les activités du Ministère, l’architecture d’alignement des programmes (AAP) de DEO a fait l’objet d’une révision en avril 2013. Par conséquent, les projets liés à la productivité et à la croissance des entreprises couvrent deux AAP avec différents programmes et sous-programmes. Le résultat stratégique visé par les deux AAP met l’accent sur le développement et la croissance, ainsi que la diversification, de l’économie de l’Ouest canadien.

Programmes. Les projets approuvés entre avril 2009 et avril 2013 concernaient le Programme de développement des entreprises, tandis que les projets approuvés entre avril 2013 et avril 2014 concernaient le nouveau programme d’AAP – Développement des entreprises et innovation. Les deux programmes visent à aider les entreprises de l’Ouest canadien, l’industrie et les organismes de recherche à améliorer la productivité des entreprises et la mobilisation à l’échelle mondiale. Le résultat escompté des deux programmes est d’avoir des PME de l’Ouest canadien qui participent au commerce international et qui sont compétitives et prospères.

Sous-programmes. Les projets approuvés entre avril 2009 et avril 2013 concernaient quatre sous-programmes dans le cadre de l’ancienne AAP de DEO : 1) Amélioration de la productivité des entreprises; 2) Accès au capital; 3) Collaboration de l’industrie; et 4) Élément de l’adoption de technologies du sous-programme Adoption et commercialisation de la technologie. Les projets approuvés entre avril 2013 et avril 2014 concernaient le sous-programme Productivité et croissance des entreprises dans le cadre de la nouvelle AAP de DEO. La description et le nombre de projets qui correspondent au sous-programme de productivité et de croissance des entreprises sont résumés ci-dessous :

AAP de 2009-2010 à 2012-2013

  • Sous-programme Amélioration de la productivité des entreprises (59 projets). Encourager les entreprises de l’Ouest canadien, les fournisseurs de services aux entreprises, l’industrie et les organismes de recherche à entreprendre des initiatives pour améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises.
     
  • Sous-programme Accès au capital (2 projets)18. Améliorer l’accès au capital de risque des entrepreneurs et des petites entreprises par le biais de financement et de services offerts en collaboration avec d’autres organismes et associations spécialisés dans les services aux entreprises.
     
  • Sous-programme Collaboration de l’industrie (1 projet). Soutenir la collaboration au sein de l’industrie, les coentreprises et les alliances stratégiques qui favorisent le développement de l’esprit d’entreprise et la croissance du secteur des entreprises dans l’Ouest canadien.
     
  • Élément de l'adoption de technologies du sous-programme Adoption et commercialisation de la technologie (10 projets). Encourager les petites et moyennes entreprises à accroître leur adoption de technologies, de produits, de processus et de services dans le marché.

AAP de 2013-2014

  • Sous-programme Productivité et croissance des entreprises (15 projets). Encourager les entreprises, les fournisseurs de services aux entreprises, l’industrie et les organismes de recherche de l’Ouest canadien à entreprendre des initiatives pour améliorer la productivité, la compétitivité et la croissance des PME de l’Ouest canadien.

4.2.1 Résultats immédiats

Le Ministère assure le suivi des résultats immédiats au niveau des sous-programmes à l’aide des indicateurs de rendement de l’AAP. Le tableau 4.1 présente les résultats des projets pour la période de l’évaluation. Les résultats présentés comprennent des indicateurs alignés sur la nouvelle AAP de DEO qui est en vigueur depuis 2013. Les résultats conformes à l’ancienne AAP de DEO, qui était en vigueur de 2009 à 2012, ont été ajoutés au bas du tableau.

 

Tableau 4.1 Résultats des projets du sous-programme Productivité et croissance des entreprises par indicateur de l'AAP
Indicateurs Nombre de projets évalués à l’aide de l’indicateur Cible totale Résultats réels présentés
En cours Terminé
Résultat escompté : Accès aux services de création d’entreprises, aux capitaux et au financement de contrepartie
  • Nbre d’entreprises créées/maintenues/agrandies
0 40 3 302 3 398
  • Nbre de services de formation aux entreprises
0 1 125 114
  • Nbre de services consultatifs fournis aux entreprises
0 1 15 6
Résultat escompté : Adoption de saines pratiques de gestion et d’affaires, et de technologies
  • Nbre de PME qui ont investi dans l’adoption de saines pratiques de gestion ou d’affaires, ou de technologies
1 4 162 84
  • Somme investie par les PME pour l’adoption de saines pratiques de gestion ou d’affaires et de technologies
1 0 3 500 000 0
Résultat escompté : Accès à une main-d’œuvre qualifiée
  • Nbre de travailleurs qualifiés embauchés à la suite de formations, de certifications professionnelles ou de recrutement de travailleurs étrangers
5 4 892 771
  • Nbre de participants formés dans des secteurs où il y a pénurie de main-d’œuvre qualifiée
1 6 696 485
  • Nbre de participants ayant obtenu une certification professionnelle
0 219 144 50
Résultats obtenus grâce aux indicateurs dans le cadre de l’AAP de 2009 à 2012
  • Nbre d’emplois créés ou maintenus
4 33 8 311 5 956
  • Capital de risque investi
0 1 2 000 000 $ 2 000 000 $
  • Augmentation des ventes
0 13 120 814 030 $ 153 765 878 $
  • Nbre de partenariats/d’alliances stratégiques
0 1 3 3
  • Nbre d’études de marché/de plans réalisés en vue de saisir une occasion commerciale, d’investissement, de recherche et développement à l’échelle internationale ou de tourisme
0 1 1 2

 

  • Environ 63 des 87 projets (79 %) étaient achevés en date de décembre 2015. La plupart des projets achevés atteignaient ou surpassaient les objectifs fixés. Parmi les raisons pour lesquelles les projets achevés n’avaient pas atteint leurs cibles, ou les avaient atteintes partiellement, notons les retards imprévus, la mauvaise gestion des projets ou, dans le cas d’un projet, les conditions météorologiques défavorables.
     
  • Selon les rapports d’étape des projets qui étaient en cours de réalisation, ces derniers étaient en voie d’atteindre les attentes ciblées, voire de les surpasser. Les résultats des projets toujours en cours seront inclus et examinés lors d’évaluations futures dans le cadre des programmes liés à la productivité et à la croissance des entreprises.
     
  • Voici quelques principaux résultats atteints avec le soutien de DEO dans le cadre des initiatives pour la productivité et la croissance des entreprises au cours de la période d’évaluation : création/maintien/agrandissement de 3 398 entreprises; embauche de 771 travailleurs qualifiés à la suite des formations offertes ou des programmes de développement des compétences; création ou maintien de 5 596 emplois; et augmentation des chiffres d’affaires évaluée à près de 154 millions de dollars.
     
  • Environ 10 projets ont permis d’amasser des données sur la satisfaction de la clientèle à l’égard des services professionnels fournis. La plupart des projets comprenaient une participation ou la présentation d’ateliers communautaires, de séminaires, d’exposés et d’événements spéciaux destinés aux clients. Les objectifs de satisfaction de la clientèle fixés pour ces événements variaient de 75 % à 96 %. Le pourcentage des clients satisfaits à la suite de leur participation aux événements variait de 76 % à 100 %, dépassant ainsi les objectifs fixés.

4.2.2 Résultat intermédiaire

L’objectif intermédiaire des programmes axés sur la productivité et la croissance des entreprises est d’avoir « des PME de l’Ouest canadien qui participent au commerce international et qui sont compétitives et prospères ».

Le cadre de mesure du rendement de DEO recense les indicateurs de l’AAP au niveau du programme et des sous-programmes. Toutefois, en raison de la difficulté à mesurer les indicateurs au niveau du programme, la production de rapport est actuellement obligatoire uniquement au niveau des sous-programmes, et pour quelques projets au niveau du programme. Des 87 projets concernés par la présente évaluation, seulement quatre ont permis de recenser des indicateurs au niveau du programme : le nombre de PME dont la marge bénéficiaire brute a augmenté (deux projets); la croissance de l’emploi au sein des PME (un projet); et le nombre d’emplois créés pour des employés hautement qualifiés (un projet).

La documentation de référence, toutefois, soutient qu’il existe un lien entre les résultats immédiats et le résultat intermédiaire20. La plupart des économistes s’accordent pour dire que la croissance de la productivité est alimentée par « les travailleurs qualifiés, les gestionnaires compétents, l’expertise dans les domaines scientifique et de l’ingénierie, et la pression concurrentielle [traduction]21».

Bien qu’il soit impossible de cerner et d’évaluer les résultats intermédiaires à la suite des investissements de DEO dans le cadre du sous-programme de productivité et de croissance des entreprises, des entretiens menés auprès d’informateurs clés et l’examen de projets individuels ont permis de fournir des exemples de projets ayant obtenu des résultats intermédiaires qui ont permis aux PME d’apporter une valeur ajoutée et d’accroître leur compétitivité. Par exemple, le soutien de DEO pour deux projets dans l’industrie de la production cinématographique et télévisuelle au Manitoba a contribué à accroître la compétitivité de l’industrie, à créer des emplois et à attirer des investissements étrangers dans la région.

Plus particulièrement, le Ministère a financé le projet de On Screen Manitoba Incorporated en vue de soutenir une stratégie de développement pour l’industrie des médias visuels du Manitoba, ainsi que le projet de New Media Manitoba Incorporated en vue de soutenir le développement des entreprises dans le secteur des médias numériques interactifs au Manitoba. Ces deux projets sont désormais achevés et ont notamment permis la création, le maintien ou l’agrandissement de 204 entreprises. De plus, entre 2009 et 2013, le volume de coproduction dans l’industrie de la production cinématographique et télévisuelle au Manitoba a connu une croissance de 50 %, passant de 157,5  millions de dollars à 227,8 millions de dollars. Les entreprises du Manitoba possèdent désormais plus de droits de propriété intellectuelle, et la tendance est à la hausse. Les droits de propriété intellectuelle offrent un meilleur rendement du capital investi et renforcent les entreprises, ce qui mène à de meilleures occasions d’affaires, à une plus grande capacité des entreprises et à la création d’emplois.

4.2.3 Résultats à long terme

Preuves que les programmes de productivité et de croissance des entreprises contribuent à la croissance et à la diversification de l’économie de l’Ouest canadien

Bien qu’il soit encore trop tôt, voire impossible, de mesurer les répercussions à long terme des projets du sous-programme de productivité et de croissance des entreprises, les recherches démontrent que le soutien des PME est un facteur important pour le développement économique. Les PME, qui sont définies comme les entreprises comptant moins de 100 employés, représentent 99 % des entreprises du Canada et occupent un rôle important au sein de l’économie du pays :

  • En 2008, les PME représentaient 52,5 % du PIB du Canada dans le secteur privé;
     
  • En 2011, environ 41 % de la valeur totale des exportations du Canada, soit 150 milliards de dollars, était attribuable aux PME;
     
  • En 2012, les PME du Canada employaient près de 90 % de la main-d’œuvre du Canada;
     
  • En 2009, 31 % des dépenses totales en recherche et développement étaient attribuables aux petites entreprises22.

Les PME sont particulièrement importantes pour l’économie de l’Ouest canadien. En raison de la population en âge de travailler, l’Alberta et la Saskatchewan comptent plus de PME que les autres provinces, avec des ratios respectifs de 50,3 et 47,8 pour 1 000 habitants en 2012. Ces deux provinces ont également un PIB par PME relativement élevé par rapport aux autres provinces du Canada. En ce qui a trait au marché de l’emploi, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique avaient le pourcentage d’employés travaillant pour des PME le plus élevé en 2012, soit 93,3 % et 93,7 % respectivement. Les taux du Manitoba et de l’Alberta étaient aussi relativement élevés, puisqu’ils atteignaient presque 92 %23.

En conséquence, il est important de fournir un soutien constant pour renforcer les PME et favoriser leur croissance, afin de continuer à assurer la croissance économique de l’Ouest canadien.

 


[18] Les deux projets étaient menés dans le cadre du Programme de développement des collectivités – Actualisation et soutenus par les fonds de placement destinés au développement des collectivités.

[19] Les deux projets évalués à l'aide de cet indicateur ont été achevés. Au moment de l'évaluation, les résultats définitifs pour l'un des projets n'étaient pas disponibles dans la base de données.

[20]Résultats immédiats : 1) l’accès à des services de développement des entreprises, aux capitaux et au financement de contrepartie; 2) l’adoption de pratiques de gestion et de pratiques commerciales judicieuses et de technologies; 3) l’accès à une main-d’œuvre qualifiée. Résultat intermédiaire : des PME de l’Ouest canadien qui participent au commerce international et qui sont compétitives et prospères.

[21]Institute for Competitiveness and Prosperity. « Canada’s innovation imperative. Report on Canada 2011. »

[22] Industrie Canada. Principales statistiques relatives aux petites entreprises. 2013.

[23] Industrie Canada. Principales statistiques relatives aux petites entreprises. 2013.