Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Sous-programme 1.1.2 : Productivité et croissance des entreprises

Description

Le sous-programme Productivité et croissance des entreprises aide les entreprises, les fournisseurs de services aux entreprises et l’industrie de l’Ouest canadien à mener des activités visant à accroître la productivité, la compétitivité et la croissance des PME de cette région. De plus, dans le cadre de ce sous-programme, DEO appuie la prestation de services aux entreprises et l’accès aux capitaux pour des groupes de clients ciblés, dont les femmes, les personnes handicapées et les Autochtones, par l’intermédiaire d’organisations partenaires. Les paiements de transfert à l’appui de ce sous-programme sont effectués dans le cadre de l’Initiative pour les femmes entrepreneurs (IFE) et du Programme de diversification de l’économie de l’Ouest.

 

Ressources financières budgétaires (dollars)
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses réelles
2014-2015
Écart
(dépenses réelles moins dépenses prévues)
2014-2015
24 002 214 34 154 560 10,152,346

Remarque : Les dépenses réelles sont supérieures aux dépenses prévues, en raison surtout de l’approbation d’un plus grand nombre de projets que prévu dans le cadre de ce sous-programme à la suite d’une analyse comparative de toutes les propositions reçues.

 

Ressources humaines (ETP)
Prévu
2014–2015
Réel
2014–2015
Écart
(nombre réel moins nombre prévu)
2014–2015
28 29 1

 

Résultats du rendement
Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels
Accès aux services de création d’entreprises, au capital et aux capitaux suscités Nombre d’entreprises créées, préservées ou agrandies grâce aux services aux entreprises ou aux capitaux 2 800 2 469
Adoption de pratiques de gestion et d’affaires saines et de technologies Nombre de PME qui ont investi dans l’adoption de pratiques de gestion ou d’affaires saines ou dans la technologie 270 1 525
Accès à une main-d’œuvre qualifiée Nombre d’employés qualifiés embauchés à la suite d’une formation, d’une certification axée sur les compétences 240 153

 

Analyse du rendement et leçons retenues

DEO utilise trois indicateurs pour mesurer les effets du sous-programme Productivité et croissance des entreprises : le nombre d’entreprises créées, préservées ou agrandies grâce aux services aux entreprises ou aux capitaux; le nombre de PME qui ont investi dans l’adoption de pratiques de gestion ou d’affaires saines ou dans la technologie; le nombre d’employés qualifiés embauchés à la suite d’une formation ou certification axée sur les compétences.

DEO a atteint ou dépassé les cibles prévues en ce qui concerne deux des trois indicateurs de rendement retenus pour mesurer les effets du sous-programme Productivité et croissance des entreprises (voir le tableau ci-dessus illustrant les résultats liés au rendement). Deux des trois indicateurs liés à la productivité des entreprises (« Nombre de PME qui ont investi dans l’adoption de pratiques de gestion ou d’affaires saines ou dans la technologie » et « Nombre d’employés qualifiés embauchés à la suite d’une formation ou certification axée sur les compétences ») ont été utilisés pour la première fois par DEO au cours de l’exercice 2013-2014. L’écart entre les résultats réels et les cibles pour ces deux nouveaux indicateurs est attribuable à l’absence de données sur les tendances pendant l’exercice de fixation des cibles.

Au cours de l’exercice 2014-2015, DEO a approuvé des crédits d’une valeur de 17,2 millions $ pour 17 projets dans le cadre du sous-programme Productivité et croissance des entreprises. DEO a choisi d’investir dans le perfectionnement des compétences et des initiatives de formation qui permettaient d’accroître la mise à disposition d’équipement en plus de mettre en œuvre des programmes de formation sur place et des partenariats entre l’industrie et les organisations qui offrent de la formation de niveau postsecondaire, afin d’accroître la capacité de formation. De plus, DEO a poursuivi ses efforts de revitalisation du Réseau de services aux entreprises de l’Ouest canadien[xii] (RSEOC). Le Ministère a concentré ses efforts au cours de l’exercice 2014-2015 sur les Sociétés d’aide au développement des collectivités[xiii] (SADC) et les organisations de l’Initiative pour les femmes entrepreneurs (IFE)[xiv], et, à la fin de l’exercice, le Ministère avait terminé son travail en ce qui concerne l’amélioration de la gouvernance, de la responsabilisation, du rendement et de l’harmonisation des SADC et des organisations de l’IFE. Ces efforts porteront aussi sur d’autres membres du RSEOC, dont les Organisations francophones à vocation économique (OFVE)[xv], le Réseau de services aux entreprises autochtones (RSEA), le Programme d’aide aux entrepreneurs ayant une incapacité et le Réseau Entreprises Canada au cours de l’exercice 2015-2016.