Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Le document suivant est désuet.

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Accés Ouest

Numéro d'avril 2015

Établir un fondement pour l'innovation

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO) est heureux de jouer le rôle d’éclaireur et de facilitateur pour permettre aux entrepreneurs et aux innovateurs de saisir des possibilités de recherche, de développement et de commercialisation. En réunissant des acteurs importants grâce à ses investissements dans l’innovation, DEO aide les entreprises à bâtir un avenir plus solide pour l’Ouest canadien.

Forum sur l'innovation dans l'Ouest 2015

DEO présente, en collaboration avec l’Association des industries canadiennes de défense et de sécurité (AICDS), Mitacs, et la Corporation commerciale canadienne le 2e Forum sur l’innovation dans l’Ouest (FIO) qui aura lieu les 16 et 17 avril 2015 à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Le FIO 2015 est un congrès axé sur l’industrie qui vise à permettre aux industries de l’aérospatiale, de la marine, de la défense et de la sécurité de l’Ouest canadien de saisir des possibilités d’affaires, d’investissement et de partenariats fondées sur l’innovation. Ce sera aussi l’occasion pour l’industrie d’obtenir des renseignements détaillés sur la meilleure façon de tirer parti des programmes de soutien du gouvernement.

Le Forum offrira aux petites et moyennes entreprises (PME) de l’Ouest canadien une plateforme d’échange avec des innovateurs nationaux et internationaux du milieu des affaires, du gouvernement, du monde universitaire et de secteurs clés de l’économie.

Le FIO 2015 contribue à renforcer l’innovation dans l’Ouest et constitue un autre moyen par lequel DEO aide l’Ouest canadien à puiser dans son esprit novateur pour se bâtir un avenir dynamique et prospère.

Pour vous inscrire, visitez le http://www.wd-deo.gc.ca/fra/18316.asp.

Une installation unique en son genre dans l'Ouest canadien

Ouverture officielle de l'Advanced Satellite Integration Facility, le 4 mars 2015

Ouverture officielle de l'Advanced Satellite Integration Facility, le 4 mars 2015

De gauche à droite : la ministre Glover; Don Boitson, vice-président et directeur général, Magellan Aerospace, Winnipeg; Dr Digvir Jayas, vice-président (Recherche et Affaires internationales), Université du Manitoba; Dr Jonathan Beddoes, doyen, Faculté de génie, Université du Manitoba

En mars 2015, l’Université du Manitoba et Magellan Aerospace dévoilaient la nouvelle Advanced Satellite Integration Facility (ASIF) de Winnipeg, au Manitoba, dans laquelle DEO a investi un montant de 2,4 millions de dollars en mai 2014. L’installation d’envergure internationale de 6 000 pieds carrés soutiendra la recherche et le développement ainsi que la construction et la mise à l’essai de systèmes et de composantes de satellite. L’ASIF accroîtra de façon considérable les capacités et l’expertise des partenaires de l’industrie aérospatiale du Manitoba.

L'investissement de DEO a permis l'acquisition et l'installation du matériel nécessaire pour équiper ces installations certifiées salle blanche ISO 8, ce qui désigne un environnement contrôlé ne contenant qu'un faible taux de polluants (poussière, microbes aéroportés, particules d'aérosol ou vapeurs chimiques). Ces installations satisferont aux exigences actuelles et futures des programmes de satellite lancés par le gouvernement du Canada.

Le soutien du gouvernement du Canada et de l’industrie permettra à l’Université du Manitoba de développer de manière importante son programme d’ingénierie des systèmes de satellite, ainsi que d’acquérir une expertise internationale de pointe grâce à l’établissement d’une chaire de recherche industrielle à la Faculté de génie. L’ASIF participera chaque année au développement des compétences associées aux satellites de 300 étudiants hautement qualifiés en réunissant une masse critique d’expérience industrielle, de facultés intellectuelles et de technologie d’avant-garde.