Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Le document suivant est désuet.

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Accés Ouest

Numéro de janvier 2015

Améliorer les perspectives de développement économique dans l'Ouest canadien

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) continue de soutenir les initiatives contribuant à la durabilité et à la vigueur de l'économie de l'Ouest canadien. Bon nombre d'investissements de DEO misent sur l'avantage économique du Canada et renforcent l'ensemble du programme économique du gouvernement Harper axé sur la création d'emplois et la croissance économique.

Semer des graines pour le développement : Forum sur le développement économique et les compétences des Autochtones de la Saskatchewan

En partenariat avec Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et Emploi et Développement social Canada, DEO a tenu le premier Forum sur le développement économique et les compétences des Autochtones de la Saskatchewan le 4 décembre 2014, à Saskatoon, sur le territoire visé par le Traité no 6. L'objectif du Forum était de permettre à des dirigeants économiques des collectivités autochtones d'établir des relations avec le secteur sans but lucratif, des organisations de formation professionnelle et des organismes gouvernementaux dans le but de stimuler le développement économique en Saskatchewan.

Des bailleurs de fonds examinent des idées de projets avec les participants durant une séance d’orientation.

Des bailleurs de fonds examinent des idées de projets avec les participants durant une séance d’orientation.

Plus de 100 personnes ont participé au forum, dont des représentants de 45 collectivités et organismes de développement économique autochtones. Les présentations étaient consacrées aux programmes de financement proposés aux citoyens et aux collectivités des Premières Nations et des Métis, aux programmes de perfectionnement des compétences et de formation et aux pratiques exemplaires en matière de développement économique.

Rick Stefanowski, agent de services aux entreprises à la Saskatchewan Indian Equity Foundation (SIEF), « estime que le Forum a été une occasion exceptionnelle de présenter nos objectifs ». La SIEF est une des premières institutions financières autochtones canadiennes à consentir des prêts de développement aux entreprises des Premières Nations en Saskatchewan.

L'accroissement du développement économique dans les collectivités des Premières Nations et des Métis constitue un élément clé pour développer une économie vigoureuse et compétitive dans l'Ouest canadien. Pour les participants, le Forum a été l'occasion de faire du réseautage, de promouvoir le développement économique et les programmes de formation professionnelle des Autochtones et d'examiner des idées qui contribueront à la prospérité des collectivités autochtones et de la Saskatchewan.

Une entreprise de technologies propres de Vancouver obtient une distinction internationale

Pour la sixième année consécutive, Ostara Nutrient Recovery Technologies Inc. – qui est bénéficiaire d'une contribution de DEO – a été considérée comme un chef de file de l'industrie des technologies propres. Installée à Vancouver, l'entreprise a été retenue en tant que finaliste dans la Global Cleantech 100, une liste d'entreprises qui sont le mieux placées pour relever les futurs défis en matière de technologies propres.

Cette année, un nombre record de 5 995 candidatures a été enregistré dans le cadre du concours. Ces candidatures ont été examinées par un groupe de 84 experts, qui en ont réduit le nombre à 100 finalistes, dont Ostara.

Ostara a été retenue pour son travail de commercialisation d'une technologie servant à récupérer le phosphore et l'azote présents dans les effluents d'eaux usées en vue de les transformer en engrais écologique d'une grande valeur.

Le saviez-vous?

Le 14 août 2013, la Ville de Saskatoon et Ostara Nutrient Recovery Technologies Inc. ont officiellement inauguré la première installation commerciale de récupération de nutriments du Canada à la station de traitement des eaux usées de Saskatoon.

Le 14 août 2013, la Ville de Saskatoon et Ostara Nutrient Recovery Technologies Inc. ont officiellement inauguré la première installation commerciale de récupération de nutriments du Canada à la station de traitement des eaux usées de Saskatoon.
  • Le secteur des technologies propres constitue un moteur économique important de l'économie canadienne. Il emploie plus de 52 000 Canadiens dans plus de 700 entreprises installées dans toutes les régions du pays — faisant partie d'une chaîne d'approvisionnement mondiale évaluée à environ 10,6 milliards de dollars.
  • Le secteur des technologies propres devrait représenter plus de 3 billions de dollars d'ici 2020.

La gestion du phosphore est une question importante sur le plan des ressources qui peut avoir des effets désastreux sur l'environnement. Le procédé d'Ostara permet aux usines de traitement des eaux usées de retirer le phosphore et l'azote des effluents d'eaux usées. Il les aide ainsi à réduire leur coût de gestion des nutriments et à respecter les limites s'appliquant aux rejets.

En juin 2014, DEO a accordé une contribution remboursable à Ostara pour la réalisation d'un projet d'essais sur le terrain qui permettra à l'entreprise de confirmer le rendement de son engrais à libération lente innovateur. L'initiative permettra de proposer des solutions nutritives durables aux exploitants agricoles; en effet, ceux-ci pourront réduire la fréquence des épandages d'engrais tout en préservant ou en améliorant le rendement de leurs cultures.