Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement Le document suivant est désuet.

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Accés Ouest

Numéro de février 2014

Faciliter l’accès aux marchés : Commerce mondial et croissance locale

Les visiteurs du salon Agritechnica 2013 se rendent au Pavillon du Canada pour admirer de l’équipement fabriqué au Canada et parler affaires avec des propriétaires de PME de l’Ouest canadien. DEO a alloué des fonds pour la coordination de la mission de l’Ouest canadien au salon professionnel.
Les visiteurs du salon Agritechnica 2013 se rendent au Pavillon du Canada pour admirer de l’équipement fabriqué au Canada et parler affaires avec des propriétaires de PME de l’Ouest canadien. DEO a alloué des fonds pour la coordination de la mission de l’Ouest canadien au salon professionnel.

En 2012, les exportations de marchandises et de services représentaient plus de 30 p. 100 du produit intérieur brut (PIB) de l’Ouest canadien. Notre gouvernement est donc conscient de l’importance de faciliter l’accès aux marchés pour les Canadiens.

Tandis que la plupart des exportations de l’Ouest du Canada approvisionnent les marchés américains, les marchés émergents offrent pour leur part un nombre considérable de perspectives aux entreprises de la région. L’augmentation du nombre de corridors commerciaux, de plaques tournantes du transport et de services de logistique assure des échanges libres, ce qui permet d’attirer des investissements et de faciliter l’accès aux marchés.

À Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), nous avons centré nos efforts en matière de commerce et d'investissement sur les objectifs suivants :

  • Aider les entreprises de l’Ouest canadien à se doter des moyens nécessaires pour s’engager dans le commerce international et pénétrer davantage les marchés internationaux.
  • Soutenir l’amélioration des corridors commerciaux afin de faciliter l’accès aux marchés internationaux et augmenter le flux soutenu de marchandises et de services à destination et provenant de l’Ouest canadien.
  • Sensibiliser les intervenants internationaux – sur les marchés tant traditionnels qu’émergents – aux principaux secteurs, atouts et capacités de l’Ouest canadien en vue d’encourager le commerce et les partenariats internationaux, tout en attirant des investissements étrangers dans la région.

En 2014, au fur et à mesure que de nouvelles perspectives s’ouvrent, DEO sera présent aux côtés des entreprises de l’Ouest canadien pour les aider à pénétrer les marchés internationaux et à y élargir leurs activités.

Aider les entreprises de l’Ouest canadien à tirer parti des débouchés internationaux

Mike Dahlseide, de Morris Industries, vante les mérites des équipements Morris auprès des participants d'Agritechnica 2013, à Hanovre, en Allemagne.
Mike Dahlseide, de Morris Industries, vante les mérites des équipements Morris auprès des participants d'Agritechnica 2013, à Hanovre, en Allemagne.

DEO a offert son soutien à des initiatives permettant aux entreprises de l’Ouest canadien d’accentuer leur présence et de promouvoir leur profil dans les salons professionnels. Ainsi, le Ministère aide les entreprises canadiennes à explorer de nouveaux débouchés.

En novembre 2013, DEO a investi 630 210 dollars dans la coordination de la mission de l’Ouest canadien à Agritechnica 2013 et la réservation d’un espace d’exposition de premier plan. Accueillant 450 000 visiteurs provenant de 47 pays, Agritechnica est le plus grand salon de machinerie et d’équipement agricoles au monde. Il représente des possibilités d’affaires exceptionnelles pour les PME du secteur agricole de l’Ouest canadien.

« Tout nouveau débouché extérieur pour les fabricants de l’Ouest canadien est synonyme de création d’emplois et d’une plus grande prospérité économique pour tous les Canadiens, a déclaré l’honorable Michelle Rempel, ministre d’État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien. En assurant une forte présence à Agritechnica, les secteurs de la fabrication et des technologies agricoles de l’Ouest canadien ont suscité l’intérêt de clients internationaux et la signature de contrats. »

Selon les estimations du Saskatchewan Trade and Export Partnership (STEP), seulement au pavillon de l’ensemencement et du labourage, les entreprises et associations des provinces des Prairies ont favorisé l’établissement de 575 contacts et développé 388 possibilités d’affaires auprès de 35 pays. Commerce et Investissement Manitoba prévoit des ventes de près de 100 millions de dollars au cours des deux prochaines années pour son groupe de 20 entreprises manitobaines.

« En ce qui concerne Agritechnica, il est facile de mesurer le succès obtenu, a indiqué Rob Ziola, directeur principal, Secteur manufacturier, STEP. Des entreprises de notre région continuent d’élargir leur présence avec plus de produits, plus d’effectifs et plus de ressources. Participer à cet évènement est très onéreux. Si elles ne réussissaient pas à faire des affaires pendant le salon, elles auraient cessé d’investir toujours plus dans cette exposition. C’est, à mon avis, très logique. »

Des plans sont en cours pour retourner à Hanovre, en Allemagne, à l’occasion du prochain salon Agritechnica en 2015. Compte tenu du succès engrangé en novembre dernier en Allemagne, le STEP envisage d’organiser un déplacement à l’AgroSalon 2014 de Moscou, en Russie.

En participant à ces salons internationaux, les PME de l'Ouest canadien peuvent renforcer leur réputation, rivaliser et réussir sur les marchés internationaux.