Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Préface

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), un ministère du gouvernement du Canada, a été établi en 1987 en vertu des dispositions de la Loi sur la diversification de l’économie de l’Ouest canadien, et a le mandat de promouvoir le développement et la diversification de l’économie de l’Ouest canadien et de faire valoir les intérêts de l’Ouest dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques, des programmes et des projets économiques nationaux. Ce vaste mandat permet au Ministère de mettre en œuvre des initiatives et des programmes adaptés visant à aider la population de l’Ouest canadien à mettre sur pied des entreprises et des collectivités dynamiques, compétitives et innovatrices.

À titre de ministère fédéral chargé du développement économique de l’Ouest canadien, DEO élabore et soutient des politiques, des programmes et des activités économiques qui favorisent la croissance et qui aident la région à faire face aux défis et à profiter des occasions sur le plan économique.

Avec ses bureaux dans chaque province de l’Ouest et son administration centrale à Edmonton, DEO représente efficacement le gouvernement fédéral dans le développement économique de l’Ouest. La présence du Ministère dans l’Ouest lui a permis de mieux comprendre la région et de favoriser l’établissement de partenariats importants avec des entreprises, des organismes communautaires, des établissements universitaires et de recherche, ainsi que des gouvernements provinciaux et des administrations municipales.

Ces liens permettent au Ministère de cerner et d’appuyer les possibilités économiques de la région, en plus d’orienter ses investissements dans l’intérêt de l’économie de l’Ouest canadien. Les liens solides de DEO avec Ottawa, ainsi qu’avec le gouvernement fédéral partout au Canada, permettent au Ministère de communiquer les perspectives de l’Ouest aux décideurs chargés des programmes et des politiques économiques à l’échelle nationale et au sein du système fédéral afin de s’assurer qu’on tienne compte des intérêts et des points de vue de l’Ouest dans la prise de décisions à l’échelle fédérale.

Les programmes de DEO appuient les aspects suivants :

  • Développement des entreprises et innovation : DEO aide les petites et moyennes entreprises (PME) à se développer, à croître, à créer des emplois, à accroître leurs marchés, à augmenter leurs exportations et à devenir plus innovatrices et productives. Le Ministère aide les PME dans le cadre de leurs activités internationales, en plus de s’efforcer d’attirer des investissements dans la région et d’aider les PME de l’Ouest à accéder aux possibilités liées à l’approvisionnement du gouvernement. De plus, DEO favorise le développement et la croissance de l’économie du savoir en renforçant les capacités d’innovation et en appuyant la commercialisation de produits, de processus et de services basés sur le savoir. Dans l’ensemble, les investissements du Ministère ont contribué au renforcement de l’économie de l’Ouest canadien et ils permettront d’établir le fondement de la diversification et de la croissance économiques à venir.
     
  • Croissance économique des collectivités : DEO aide les collectivités rurales à soutenir leurs économies locales, à s’adapter aux situations économiques changeantes et à investir dans les infrastructures publiques. Les organismes du Programme de développement des collectivités reçoivent des fonds d’exploitation afin de fournir aux entrepreneurs de l’Ouest les renseignements, la formation et les prêts dont ils ont besoin pour lancer et développer leurs entreprises.
     
  • Politique, représentation et coordination : DEO prend part à des activités qui renforcent l’économie de l’Ouest canadien en favorisant l’accès à des possibilités économiques pour la région. DEO s’efforce principalement d’établir des relations stratégiques avec d’importants décideurs au Canada et sur la scène internationale, de coordonner des activités, des politiques et des programmes de développement économique dans l’Ouest canadien, ainsi que de s’assurer que les PME de l’Ouest canadien sont bien placées pour rester concurrentielles en vue d’obtenir des contrats d’approvisionnement fédéraux comprenant des obligations relatives aux retombées industrielles et régionales. DEO met en œuvre des politiques et des programmes qui renforcent l’économie de l’Ouest canadien.

DEO exécute également des initiatives nationales au nom du gouvernement du Canada dans l’Ouest canadien. Ces initiatives comprennent le Fonds d’amélioration de l’infrastructure communautaire, qui vise l’amélioration et le développement des infrastructures de l’Ouest canadien, l’Initiative de développement économique, qui vise à appuyer les entreprises et le développement économique dans les collectivités francophones de l’Ouest canadien, ainsi que les programmes qui font partie du Plan d’action économique. La souplesse de DEO et sa capacité de mettre en œuvre des programmes tels que ceux-ci lui permettent de répondre rapidement aux priorités et aux besoins de l’Ouest.

Pour s’assurer que ses programmes ont la plus grande incidence possible sur l’Ouest, le Ministère continuera d’utiliser une approche visant l’ensemble de l’Ouest par le biais de ces points stratégiques : productivité et croissance des entreprises, commerce et investissement, commercialisation de la technologie et promotion des intérêts de l’Ouest canadien.

Introduction

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO) est déterminé à respecter l’esprit et l’intention de la Loi sur la protection des renseignements personnels (ci-après appelée la Loi), qui est fondée sur les principes d’un gouvernement ouvert et sur l’importance de préserver la vie privée des gens en protégeant leurs renseignements personnels qui sont détenus par le Ministère.

La Loi vient compléter la législation canadienne qui se rapporte à la protection de la vie privée des individus et confère à ces derniers le droit d’accéder aux renseignements personnels qui les concernent. Elle protège aussi la vie privée des individus en interdisant la communication des renseignements personnels qui les concernent à de tierces parties et en leur permettant d’exercer un contrôle strict sur la collecte, la communication et l’utilisation de tels renseignements. Les exceptions nécessaires devraient être limitées et clairement définies.

Le présent rapport décrit comment DEO a appliqué la Loi sur la protection des renseignements personnels durant l’exercice 2012–2013 et répond aux exigences de l’article 72, qui stipule qu’à la fin de chaque exercice financier, chacune des institutions fédérales doit établir un rapport annuel sur l’application de la Loi et veiller à ce qu’il soit présenté au Parlement.

DEO affichera le rapport annuel au Parlement sur son site Internet (www.deo-wd.gc.ca) une fois qu’il aura été déposé à la Chambre des communes et au Sénat.