Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Message de la ministre

L’honorable Rona Ambrose, c.p., députée

En tant que ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), je suis heureuse de présenter le Rapport ministériel sur le rendement de 2012-2013.

Depuis sa création, en 1987, DEO s’applique à favoriser le développement et la modernité de l’économie de l’Ouest canadien et joue un rôle capital en renforçant cette région du pays. Cette année n’a pas fait exception à la règle.

C’est non sans fierté que j’annonce que DEO a atteint ses objectifs au cours de la dernière année au chapitre du renforcement des collectivités de l’Ouest, et ce, tout en aidant les entreprises de l’Ouest à être compétitives et à faire preuve d’innovation. Grâce à son soutien à l’égard de l’amélioration de l’infrastructure communautaire, aux investissements stratégiques qu’il fait pour promouvoir la productivité et l’innovation des entreprises et au rôle important qu’il joue pour faciliter les relations d’affaires et démontrer les capacités de l’Ouest canadien, DEO s’appuie sur les bases solides que l’Ouest canadien assure, en plus de veiller à ce que cette région exceptionnelle continue de prospérer.

Plus précisément, je reconnais que les entreprises de l’Ouest canadien sont solides et bien positionnées pour tirer avantage des contrats de sous-traitance dans le cadre de la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale du Canada. Nous avons pris la décision de construire ici même au Canada les navires de la Marine royale canadienne, ce qui créera 15 000 emplois partout au pays et contribuera annuellement à hauteur de deux milliards de dollars à l’économie au cours des 30 prochaines années. Les entreprises de l’Ouest tirent déjà parti de la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale.

DEO poursuit son travail stratégique par l’intermédiaire de partenariats, avec tous les ordres de gouvernement, les associations industrielles et des organismes sans but lucratif, afin d’obtenir des résultats sur le plan de la création d’emplois ainsi que de la croissance et de la prospérité à long terme de l’Ouest.