Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Préface

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), qui est un ministère du gouvernement du Canada, a été créé en 1987 en vertu de la Loi sur la diversification de l’économie de l’Ouest canadien. Le mandat de DEO est « de promouvoir le développement et la diversification de l'économie de l'Ouest canadien et de faire valoir les intérêts de cette région lors de l'élaboration et de la mise en œuvre d’orientations, des programmes et d’opérations dans le cadre de la politique économique nationale. »

Situé dans l’Ouest, DEO compte des bureaux dans chacune des quatre provinces de l’Ouest et son siège central se trouve à Edmonton. La présence du ministère dans chacune des provinces de l’Ouest lui permet de collaborer avec ses principaux partenaires, soit les autres ordres de gouvernement, les chefs de file des secteurs communautaire et des affaires, des établissements de recherche et d’enseignement, ainsi que des organisations sans but lucratif, afin de maximiser ses investissements et ses actions au bénéfice de l’économie de l’Ouest.

La compréhension approfondie que possède DEO des questions et des points de vue relatifs aux provinces de l’Ouest du Canada, ses liens avec Ottawa et avec le reste du gouvernement fédéral, ainsi que ses connaissances au sujet des rouages du gouvernement fédéral, lui permet de servir de pont entre les points de vue des habitants de l’Ouest du pays et les stratégistes et décideurs du gouvernement fédéral. DEO fait profiter les provinces de l’Ouest des programmes et de l’expertise du gouvernement du Canada, défend les intérêts des Canadiens de l’Ouest à Ottawa, et travaille au sein du système fédéral afin de veiller à ce que ces points de vue soient pris en compte lors de la prise de décisions par le gouvernement fédéral.

DEO travaille à améliorer la compétitivité économique à long terme de l'Ouest et la qualité de vie de ses citoyens en soutenant un large éventail d'initiatives ciblant des activités de projets inter-reliées : l'innovation, l'expansion des entreprises et le développement économique des collectivités. Ces programmes et services sont appuyés par les activités de DEO en matière de politique, de représentation et de coordination. L’ensemble de ces priorités constitue la base sur laquelle on peut construire la prospérité et la compétitivité de l’Ouest du Canada du 21e siècle.

Les investissements stratégiques de DEO dans ces volets lui permettront de réaliser sa vision :

« Être les maîtres d’œuvre de l’établissement d’une économie plus diversifiée dans l’Ouest canadien, laquelle reposerait sur des entreprises et des collectivités fortes, concurrentielles et novatrices. »

Introduction

La Loi sur la protection des renseignements personnels (L.R.C., ch. P-21, 1985) est entrée en vigueur le 1er juillet 1983.

La loi a pour objet de compléter la législation canadienne qui se rapporte à la protection de la vie privée des individus et à conférer à ces derniers le droit d’accéder aux renseignements personnels qui les concernent. Elle protège aussi la vie privée des individus en interdisant la communication des renseignements personnels qui les concernent à de tierces parties et en leur permettant d’exercer un contrôle strict sur la collecte, la communication et l’utilisation de tels renseignements.

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO) est déterminé à respecter l’esprit et l’intention de la Loi sur la protection des renseignements personnels, qui sont fondé sur les principes d’un gouvernement ouvert et sur l’importance de veiller à la protection des renseignements personnels concernant des individus qui sont détenus par le Ministère.

Ce rapport résume les activités de DEO pour la mise en œuvre de la Loi sur la protection des renseignements personnels et répond aux exigences de l'article 72, qui stipule « qu'à la fin de chaque exercice, chacun des responsables d'une institution fédérale établit pour présentation au Parlement le rapport d'application de la présente loi en ce qui concerne son institution ». Les responsables d’une institution fédérale doivent aussi veiller à ce que le rapport soit présenté au Parlement.

DEO affichera le rapport annuel au Parlement sur son site Web public (www.wd-deo.gc.ca) une fois qu’il aura été déposé à la Chambre des communes et au Sénat.