Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Sommaire

La vérification des opérations régionales du Manitoba figure dans le Plan 2010‑2013 approuvé de vérification en fonction du risque de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO). Elle visait à donner au sous-ministre l’assurance raisonnable que la région du Manitoba était dotée de processus solides de gouvernance, de prévision et de production de rapports à l’appui d’une prise de décisions efficaces.

La vérification a porté sur la période d’avril 2009 à mars 2010. Elle s’est concentrée sur les structures de la gouvernance et les orientations stratégiques, la planification, l’établissement de budgets, la prévision et les rapports sur le rendement dans la région. En outre, on a examiné le traitement des transactions et la délégation appropriée de pouvoirs. L’équipe chargée de la vérification a interrogé le personnel clé de la région et examiné les documents (y compris les rapports et dossiers) pertinents à l’appui des conclusions atteintes.

Constatations

Le cadre de gouvernance de la région du Manitoba lui permettait de s’acquitter de son mandat. La région est parvenue à faire participer les gestionnaires et les employés à l’établissement, pour elle, de stratégies ainsi que d’objectifs immédiats ou intermédiaires. Des ateliers réguliers étaient organisés pour discuter de la progression vers les objectifs intermédiaires et les stratégies visant à atteindre les objectifs lointains. L’équipe de la haute direction et celle de la direction régionale se réunissaient régulièrement et elles possédaient des attributions appropriées pour exposer brièvement leurs mandats. On tenait un compte rendu des décisions prises pendant les réunions. On a remarqué que le suivi des suites à donner était convenable.

Dans la région, un processus permettait l’allocation des montants budgétaires en fonction des priorités. Les dépenses faites pendant la période de vérification se sont principalement concentrées dans le dernier trimestre de l’exercice, qui coïncide avec 64 % des dépenses au titre des subventions et des contributions.

Les pratiques et les processus de la région concernant les rapports sur le rendement étaient bien établis et officiellement enregistrés. On surveille régulièrement la progression vers l’atteinte des objectifs immédiats et on la fait connaître à tous les niveaux de l’organisation, grâce à un bulletin trimestriel. Bien que ce bulletin ait révélé des écarts par rapport aux objectifs, il ne les expliquait pas et il ne précisait pas de mesures de redressement. Le processus serait amélioré si ces explications ou mesures y figuraient.

Énoncé d’assurance

En ma qualité d’agent principal de la vérification, je considère que des procédures de vérification appropriées et suffisantes ont été suivies et que suffisamment d’éléments probants ont été recueillis pour étayer la conclusion selon laquelle la région du Manitoba dispose de processus rigoureux de gouvernance, de planification, d’établissement de budgets, de prévision et de production de rapports, dans la mesure où elle met en œuvre les recommandations du rapport.

Cette assurance repose sur une comparaison des conditions, telles qu’elles existaient au moment de la vérification, par rapport aux critères de vérification préétablis et approuvés par la direction. Elle s’applique aux politiques et processus examinés. Les éléments probants ont été recueillis conformément aux politiques, directives et normes de vérification interne du Conseil du Trésor pour le gouvernement du Canada. Ils sont suffisants pour prouver aux membres de la haute direction la justesse des conclusions tirées de cette vérification.